- Page 7

  • Restructuration des services marketing et commercial chez Stassen, 6 emplois supprimés

    Capture d’écran 2014-08-18 à 17.39.45.png

    L’entreprise Stassen, rachetée par Heineken, entreprise brassicole, en 2012 à Philippe Stassen, a dû restructurer ses services marketing et commercial à la suite de la revente le 30 juin dernier au même Philippe Stassen des marques non-cidres dont Kidibul. Six emplois sont finalement passés à la trappe, a indiqué lundi la porte-parole de l’entreprise. Ces pertes d’emplois s’ajoutent au transfert de six cadres et commerciaux qui ont suivi Philippe Stassen dans sa nouvelle société.

    Cliquez ici pour lire la suite de l'article sur le site de La Meuse.

  • Choc SFX - Aubel au2e tour?

    BASKET – COUPES DE BELGIQUE ET AWBB 

    Capture d’écran 2014-08-18 à 07.35.56.png

    En Coupe AWBB, les Collégiens sont venus à bout (83-55) de la R1 de Quaregnon et signent ainsi un prometteur 3 sur 3. « J’ai à ma disposition un groupe particulièrement réceptif », se réjouit P. Mossay. Résultat des courses : les Verviétois peuvent d’ores et déjà envisager une qualification. Leurs futurs rivaux pourraient ainsi épouser le profil de Mont-St-Guibert ou... d’Aubel. Pourquoi pas après tout ?

    Des Herbagers, justement, qui offraient l’hospitalité à Mont-St-Guibert (R2). Drôle de coïncidence. Au terme des 40 minutes, les ouailles de Denoël créaient la surprise à 68-61. « Pourtant, nous réalisons un calamiteux 14 sur 36 aux lf », dixit leur coach. Bref, on s’achemine vers un choc SFX – Aubel au prochain tour...

    (Article complet à lire dans "La Meuse Verviers" du 18 août 2014).

     

  • Décès de Monsieur Ghislain BAUMANS

    La famille annonce le décès de Monsieur Ghislain BAUMANS, né à Hombourg le jeudi 19 octobre 1944 et décédé le samedi 16 août 2014 à Eupen à l'âge de 69 ans.

    La liturgie des funérailles, suivie de la crémation, sera célébrée en la salle des cérémonies du crématorium de Welkenraedt rue de l'Yser, 146-148, le mercredi 20 août 2014 à 14 heures.

    Réunion au crématorium à 13 heures 50.

    La mise en columbarium de l'urne cinéraire au cimetière d'Aubel aura lieu dans l'intimité familiale.

    Le défunt repose en la Chapelle Ardente de la la Résidence la Kan à Aubel ,rue de la Kan 79, où la famille sera présente le lundi 18 et le mardi 19 août 2014 de 17 à 19 heures.

  • Le week-end du 15 août 1914 à Aubel

    Comme "Le Journal d'Aubel" ne paraissait plus depuis le 2 août et qu'il ne reprit ses activités que le 1er novembre 1918, il faudra attendre le 30 novembre 1919 pour lire cette relation du week-end du 15 août 1914 à Aubel:

    Aubel en août 1914

    Les Troupes boches, arrivées le 15 au soir, passent toute la journée du 16 dans la localité.

    C’est un va et vient continuel de militaires sillonnant les rues. On les regarde avec moins de curiosité qu'au commencement de l’invasion, mais avec autant de malaise et d’aversion. On ne peut se faire aux « casques pointus ». Quelques aeros surplombent le village et la journée s’écoule sans incident notable. J

    Le 17, à 5 heures du matin, ces troupes s’en vont, toujours à la satisfaction de tous, mais particulièrement de ceux qui en avaient en logement. Dans maintes demeures et dans les établissements, les « civilisés allemands » n’ont rien respecté. Ainsi, à l'écoie communale des filles où était installée une ambulance, rien ne fut épargné. Tous les pansements, tous les médicaments volés, abimés ou détruits ; les lits, appartenant à l’hospice de la Kan, démantibulés, les matelas éventrés, les flocons répandus sur le parquet, les couvertures disparues ou déchirées, les tables, les chaises, les bassins, cassés ; bref, tout le matériel rendu inutilisable.

    La salle d’école des petites filles n'est pas moins lamentable. Les livres, se trouvant dans l’armoire, déchirés, les livrets d'épargne volés ; les plumes, les crayons, les règles, les cahiers, les encriers, jetés par terre et piétinés ; les statues de la Vierge et de saint Joseph décapitées; les tableaux, les cartes géographiques lacérés, en un mot, un véritable pillage. A 1’extérieur, les pores arrachées, la basse-cour de 1’institutrice exterminée, le jardin ravage. Chez plusieurs particuliers, entr'autres au moulin Ernst, même pillage, d’autres habitations subissent le même sort; c’est triste et révoltant, et c’est cela que les boches appellent « faire la guerre »...

    La nuit du 17 au 18 fut une nuit agitée. Entre 11 heures et minuit, alors que toute la population était couchée, un régiment, une horde de véritables sauvages, fait irruption dans le village. Ces « cultivés prussiens » éveillent les habitants à coups de crosses de fusils, frappés avec violence sur toutes les portes ; les enfoncent si on n’ouvre pas assez lestement à leur idée, envahissent les places du rez-de-chaussée et celles des étages, se livrent chez plusieurs habitants à toutes sortes d’actes dignes de véritables bandits. Chez un négociant de la Place Antoine Ernst, la porte est défoncée, la famille reléguée dans une place dont la porte laissée ouverte est gardée par une brute, revolver au poing, prête à faire feu. Pendant ce temps, des soldais fouillent la demeure, volent sucre, café, riz, chocolat et toutes les denrées se trouvant au magasin, prennent le vin, déposé en cave, se livrent à une « impériale » beuveriee, et pour terminer cette « partie de plaisir », ils molestent les gens de la maison, et, c’est presqu’un miracle que ces brutes, dans l’état d’ivresseoùû elles se trouvaient, n’aient pas fait usage de leurs armes.

    La journée du 18, fut encore marquée par le passage de troupes, et le soir, nouvel arrêt et logement. J.P.

  • Cumule-t-on à Aubel?

     

    Capture d’écran 2014-08-15 à 17.29.00.png

     

    Comme chaque année à la mi-août, la Cour des comptes a publié la liste des mandats, fonctions et professions exercés par les mandataires politiques et les hauts fonctionnaires durant tout ou partie de l'année qui précède.

     

    Cette année 8275 mandataires ont déclaré 56.102 mandats. Ce nombre se répartit en :

     

       ⇒ 29.191 mandats rémunérés (52 %)

       ⇒ 26.828 mandats non rémunérés (47,8 %)

       ⇒ 83 mandats dont la rémunération n'a pas été renseignée (0,2 %)

     

    J’ai extrait, grâce à CUMULEO, les données concernant AUBEL:

     

     

    Tous les mandats

    Mandats rémunérés

    Mandats non rémunérés

    Jean-Claude MEURENS

    11

    7

    4

    Béatrice STASSEN-WEERTS

    Mandataire en défaut de dépôt de liste de mandats

    Freddy LEJEUNE

    5

    1

    4

    Francis GERON

    8

    4 (-1)

    4

    Léon STASSEN

    4

    1

    3

     

     

    (-1) signifie que le mandataire a déclaré comme « mandat » sa profession principale (exemples: pensionné, employé, etc.).