- Page 5

  • Il y a 75 ans, Aubel installait son nouveau conseil communal d’avant-guerre.

    Toute la Belgique a voté le 24 octobre 1946 pour renouveler ses conseils communaux.

    Les élections communales précédentes avaient eu lieu le 16 octobre 1938 et elles avaient donné les résultats que voici à Aubel :

    Liste 1 indépendante: MM. Jos. Pirenne, Ph. Piron, conseillers sortants; et M. Brée François.


    Liste 2 Intérêts communaux: MM. Cl. Meurens, bourgmestre s.; Nicolaï de Gorhez, éch. s.; Pasteger Joseph; Halleux-Laixhay, éch. s.; Nyssen-Henrard Joseph.

    Liste 3 Intérêts des contribuables: MM. Barbay Jean; Biémar André et Simonis Emile, conseillers sortants.


    A cause de la guerre, le mandat de ces élus dura huit ans, soit deux années de plus que la durée prévue par la loi. Au cours de ces années, par suite de décès, M. Brée François, de la liste n. 1 fut remplacé par M. Scheen François et M. Jean Barbay, de la liste n. 3, échevin, par M. Schreiber Emile.

    Le 24 novembre 1946, il n’y avait plus que deux listes en présence :

    La liste démocratique se compose dans l'ordre de MM. Biémar André; Simonis Emile; Smeets Albert; Schreiber Emile; Barbay Guillaume; Chanteux Léon; Bauwens Fernand; Boulton Antoine; Thomé Léopold; Nizet Léon; Franssen Mathieu.


    La liste des intérêts communaux présente: MM. Stassen Jules: Piron-Croissant Ph.; Bloemen Léonard; Baltus-Ernst Jos.; Nicolaï de Gorhez René; Philippens Mathieu; Nyssen-Henrard Joseph: Longton Léonard; Scheen François; Schyns Pierre, Dr Vétérinaire; Piron-Bragard J., Docteur.


    Du conseil élu en 1938 quatre membres ne se représentaient plus: MM. Cl. Meurens, bourgmestre; J. Halleux-Laixhay; Jos. Pirenne-Elïas et Jos. Pasteger-Jacquinet.

    AUBEL — Votes émis 1788. Blancs 30 et nuls 15. Votes en tête de liste: Liste n. 1: 77; liste n. 2: 216.


    Votes de préférences: Liste n. 1: 418; Liste n. 2 : 876. Votes panachés: 156.

    Sont élus:

    Liste Démocratique: Barbay Guillaume (406 voix de préférence otenues par les candidats dans les bulletins nominatifs et panachés); Biémar André (150); Simonis Jules (79).

    Suppléants: Smeets Albert (69); Chanteux Léon (72) et Schreiber Emile (62).

    Intérêts communaux : Stassen Jules (361); Piron-Croissant Ph. (220); Bloemen Léonard (222); Nyssen-Henrard Joseph (321); Nicolaï de Gorhez René (316); Docteur Piron-Bragard Jacques (250); Baltus-Ernst Jos. (241) et Longton Léonard (202).

    Suppléants: Philippens Mathieu (145); Scheen François (175) et Docteur-Vétérinaire Schyns Pierre (126).

    (Source: "Le Journal d'Aubel" du 24 et du 28 novembre 1946)

  • Procès Hody

    6ème JOUR A LA COUR D’ASSISES 

    François Toussaint, « menteur habile » 

    La cour d’assises de Liège a entendu lundi les témoins de moralité du Welkenraedtois François Toussaint au procès des quatre individus accusés dans l’assassinat de Manuel Maroquin en mars 2005. Il a été décrit comme un menteur très adroit. La personnalité de François Toussaint, accusé qui fait défaut au procès, a été abordée par les témoins de moralité.

    Cet accusé a laissé une double im- pression aux gens qui l’ont fréquenté. Certaines de ses connaissances l’ont décrit comme un homme calme, maître de lui et gentil. Une ancienne compagne a rapporté qu’elle ne parvenait pas à le croire impliqué dans ce genre de faits. « Il présentait une trop grande maîtrise de lui pour commettre ce genre de faits », a-t-elle indiqué. Un citoyen suisse avait fait la connaissance de François Tous- saint en 2003. L’accusé prétendait avoir des connaissances poussées en informatique. Il cherchait à organiser une foire sur la sécurité et l’antiterrorisme. Face à son contact, il paraissait précis, respectueux, honnête et intelligent. Mais cette belle image se serait effritée au fil des années et les qualités qu’il mettait en avant ne se sont pas toujours avérées fondées. Après sa sortie de prison dans le cadre de la présente affaire, François Toussaint avait tenté de mettre sur pied des associations humanitaires. Puis, il est parti de manière précipitée au Burundi. Il a ensuite traversé clandestinement la frontière vers la République Démocratique du Congo, où il avait des vues politiques en vue de s’opposer à la dictature. Ses relations avec le pouvoir congolais étaient mauvaises. Il a été emprisonné et accusé d’espionnage. Il a été acquitté des faits après 18 mois.

    Mais cet homme qui l’avait aidé à se remettre sur pieds et qui lui avait prêté de l’argent affirme que son avis a changé. « Il n’a jamais voulu me rembourser l’argent prêté et il m’a menacé. J’ai alors réalisé qu’il m’avait menti sur beaucoup de choses, avec une grande habileté. Il m’a toujours soutenu qu’il était en état de légitime défense dans le cadre des faits qui lui sont reprochés en Belgique. Mais je ne sais plus ce qu’il faut en penser, tant j’ai réalisé qu’il mentait régulièrement », a rapporté ce témoin. En tout, la cour a entendu 110 témoins au cours du procès. La journée de mardi sera consacrée aux plaidoiries et au réquisitoire de l’avocat général.

    (d'après BELGA, dans "La Meuse Verviers" du 21 janvier 2014). 

  • Ils vous cambriolent et en plus ils salopent tout

    Certains cambrioleurs ne se contentent pas de vous voler votre argent ou vos objets précieux. Certains saccagent littéralement votre maison en cassant ce qui peut l’être, en renversant divers produits et même en urinant ou déféquant sur les tapis et les vêtements. Histoire de vraiment laisser la trace de leur passage. C’est ce qui est arrivé à la mi-décembre à une Aubeloise. La zone Pays de Herve met en garde les citoyens via sa page Facebook.

    Il n’est pas très agréable de se rendre compte qu’un visiteur indésirable s’est invité chez vous pour voler. Le sentiment d’intrusion est déjà difficile à vivre quand il n’y a qu’une pe- tite fenêtre cassée, quelques objets disparus... Mais quand votre maison est carrément saccagée, cela ressemble à un viol. Cela va même plus loin puisque certains n’hésitent pas à uriner et même déféquer au milieu du salon. Bonjour l’odeur ! 

    Si certaines victimes de cambriolage ne constatent qu'un léger dérangement dans leur habitation visitée, d'autres par contre ont la mauvaise surprise de voir leur habitation retournée, sans dessus dessous, avec multiples objets cassés / brisés, châssis de porte ou de fenêtre complètement démolis.... et pourtant il y a encore pire :

    Cambrioleurs.jpgPour exemple durant le mois de décembre 2013 un habitant d' Aubel a eu la mauvaise surprise, de retour à son domicile, de voir que son habitation avait été visitée : châssis de porte abîmé, porte intérieure arrachée... frigo ouvert (et oui parfois ils se servent et mangent même sur place).... et de l'urine et des déjections partout dans la salle de bain sauf dans le wc qui ne se trouvait pourtant pas bien loin.

    Selon la pauvre victime l'odeur était insoutenable, tout était imbibé (carpettes , essuies, murs, éviers etc....).

    Comme notre conseiller en prévention le rappelle si souvent, lorsqu'il constate parfois le désintérêt de certains citoyens à se sécuriser : toutes sortes d'individus peuplent le monde de la criminalité, il est faux de croire que tous les cambrioleurs adoptent le même comportement lorsqu'ils vident une habitation et certains sont de vrais cochons qui prennent plaisir à saccager en plus de vous voler.

    Protégez votre domicile contre le vol, consultez nos albums qui reprennent les conseils "mesures de sécurité pour votre maison", l'appel à notre conseiller en prévention vol est toujours conseillé avant d'entamer certains frais.

    Il effectuera en votre compagnie une visite complète de votre habitation pour déterminer les points faibles et les solutions à apporter, un rapport écrit vous est remis la semaine suivant la visite.

    Vous pouvez joindre le conseiller en prévention de votre zone de police via le 087/343 538 ou le 087/343 620 ou encore via votre commissariat local.

  • Une victoire et une défaite pour Aubel en déplacement

    FOOTBALL - PROVINCIALE 2C

    WAIMES - AUBEL: 1 - 3

    Buts: 20e O. Remacle (0-1), 50e St. Gillis (0-2), 58e M. Karabulut sur pen. (1-2), 88e J. Spierts (1-3)

    Waimes: S. Sumer, Th. Bastin, F. Ledoyen, Q. Mélotte, V. Monnard (83e M. Rosen), J. Schmitz, R. Jacob (74e I. Ayaz), M. Giet (74e W. Weynand), B. Van. Aubel, M. Bas- tin, M. Karabulut

    Aubel: G. Droeven, P. Pesser, O. Remacle, St. Simons, L. Di falco, St. Gillis (74e D. Al- varez), F. Heins, J. Spierts, Y. Van Melsen (65e Th. Beckers), Ch. Charbon, F. Dortu Cartes jaunes: 62e Ledoyen, 67e Schmitz, 75e Spierts, 77e Pesser, 79e Van Aubel, 89e Dortu

    Arbitre: M. Lejeune (très bon)

    Assistance: 70 

    FOOTBALL - PROVINCIALE 3C 

     ANDRIMONT - AUBEL B:  3-0 

     Buts : 7e Huppertz (1-0), 26e Delhalle (2-0), 74e Bahama (3-0). 

  • Bruel et Tatayet aux assises

    INCROYABLE

    Tatayet.jpg

    Sacrée brochette d'accusés devant les assises. Si le Welkenraedtois François Toussaint, qui reconnaît être le tireur, se décrit comme un proche de Kabila et de Bruel, le commanditaire présumé des faits, le Jalhaytois Yves Hody, était quant à lui... l’agent artistique de la marionnette Tatayet ! 

    ("La Meuse Verviers" du 18 janvier 2014).