Au tribunal pour la mort des deux Aubelois

L’Aubelois Benjamin Trefois demande justice. Le 23 février 2017, un arbre déraciné par la tempête tombait sur la voiture de ses parents, qui circulaient sur la N608. Le couple ne s’est en pas sorti. Aujourd’hui, l’Aubelois estime que la commune de Dalhem et le SPW sont responsables de par leur négligence.

« L’expertise qui a été pratiquée sur l’arbre montre un vice qui aurait dû être décelé bien avant la tempête. L’arbre était attaqué par un champignon », avance Maître Thunus.

En d’autres mots, les autorités compétentes auraient dû procéder à son abattage avant le drame, qui n’aurait donc pas dû avoir lieu.

Reste à voir quelle sera la décision de la justice. Maître Thunus et son client aimeraient que le SPW et la commune payent pour le manque de vigilance. « L’affaire sera plaidée courant 2021. On verra bien », conclut-elle.

D'un article de LOÏC MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 18 novembre 2020.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel