Charles Weerts veut revenir dans le top 3

Sacré dimanche soir à Barcelone en GT World Challenge Europe Sprint, dont il est devenu le plus jeune champion de l’histoire, Charles Weerts est vite retombé les pieds sur terre, avec un cours dès 9h le lundi matin. Et ce week-end, c’est un nouveau défi qui l’attend en Autriche, dans le cadre du championnat ADAC GT Masters, le championnat allemand réservé aux GT3.

« Je dois bien avouer que le cours de lundi matin, ce n’est pas celui lors duquel j’ai été le plus attentif de ma vie », sourit Charles Weerts, qui est en deuxième année d’études supérieures à Liège (HEC).

C’est depuis le Red Bull Ring, en Autriche, que le jeune Aubelois de 19 ans nous a livré ses impressions en prélude à ce nouveau week-end de compétition dans le championnat ADAC GT Masters. « On sait que, de nature, ce n’est pas un circuit qui

convient vraiment bien à Audi. C’est plutôt un tracé favorable aux Corvette et aux BMW. Mais on va bien entendu faire du mieux qu’on peut et tenter de maximiser notre package », signale le pilote du team WRT, drivé par le Theutois Vincent Vosse. « C’est peut-être une occasion de revenir sur nos concurrents au classement. Les Corvette et les BMW étant loin au général, ce n’est pas d’elles dont on doit vraiment se méfier, mais plutôt des Mercedes. Je pense que c’est une bonne occasion pour gagner des points. Ce serait bien d’essayer de remonter dans le top 3 du championnat, mais on verra comment ça va se dérouler. » Le duo Charles Weerts Dries Vanthoor occupe actuellement la cinquième place au classement général, avec 72 unités, soit 41 de moins que les leaders. Au terme des deux courses de ce

week-end en Autriche (la première ce samedi à partir de 13h05, la seconde dimanche à partir de 13h05), il restera encore deux week-ends de compétition, à Zandvoort (du 30 octobre au 1 er novembre) puis à Oschersleben (du 6 au 8 novembre).

DÉJÀ TROIS PODIUMS EN ADAC

Jusqu’à présent, Charles Weerts et Dries Vanthoor ont déjà connu les joies du podium à trois reprises dans ce championnat ADAC qui constitue une découverte pour l’Aubelois. Le score va-til grimper ce week-end en Autriche ?

OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 16 octobre 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel