Basket - Aubel va perdre plusieurs milliers d’euros

Au niveau du basket régional, comme dans d’autres disciplines, l’interruption des championnats est évidemment une nouvelle difficile car les clubs vont une nouvelle fois devoir s’adapter à cette pandémie du coronavirus. Si les clubs comprennent que la santé de tous est primordiale, il ne faut pas non plus oublier leur propre santé financière. En effet, les clubs ont déjà connu des difficultés quand le championnat a été arrêté en mars dernier. Et c’est de nouveau reparti pour un tour suite à la recrudescence importante des cas de Covid-19 dans notre pays.

AUBEL : PEU DE COTISATIONS PAYÉES

À Aubel, la situation n’est pas plus rose qu’ailleurs. Le club herbager a comme rentrées principales les entrées des matchs et les recettes bar. Avec le Covid, ce sera compliqué à gérer. Selon le président Léon Leduc, les pertes financières s’élèveront à plusieurs milliers d’euros.

« On va devoir continuer à payer nos coachs d’équipes de jeunes et aussi ceux des équipes seniors qui comptent donner des entraînements spécifiques », dit Léon Leduc. « Et il y a aussi les factures à payer… Au niveau des équipes seniors, nous avons eu très peu de cotisations qui ont été payées à l’heure actuelle. Beaucoup craignaient un arrêt du championnat. On va certainement devoir puiser dans nos fonds pour garder le cap. Mais il est clair que d’autres clubs risquent de mettre la clé sous le paillasson. Si je comprends totalement l’arrêt du championnat, la période n’est pas simple. Et on risque par exemple de perdre encore un an avec notre équipe première s’il n’y a pas de montée et de descente à la fin de la saison. »

D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 octobre 2020

Commentaires

  • Là comme ailleurs, les dégâts collatéraux, économiques et autres, vont être -ou sont déjà - énormes. Et ça va faire bien plus de mal que le virus proprement dit.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel