Armand Marchant est prêt pour une nouvelle saison de slalom

Capture d’écran 2020-10-15 à 08.26.41.png« Mon histoire plaît à beaucoup de gens »

La Coupe du monde de ski 2020-21 démarre, ce week-end, à Solden. Armand Marchant, lui, attendra la fin décembre pour son premier slalom.

Il a déjà une quarantaine de jours de ski dans les jambes depuis le mois de juin. « Et dès dimanche, je réattaque l’entraînement à Saas-Fee ! », ajoute-t-il. Armand Marchant est presque prêt pour la Coupe du monde, qui prend ses quartiers ce week-end, à Sölden, en Autriche. « Mais comme je ne disputerai que le slalom, cette saison, ce n’est pas avant le 21 décembre, à Alta Badia, en Italie, que j’entrerai en action. Je me sens bien, j’ai beaucoup travaillé physiquement pendant le confinement et je sens que mon genou a franchi un cap. » À bientôt 23 ans, un an après son retour sur le grand cirque blanc après presque 1.000 jours d’absence, le skieur de Thimister veut poursuivre son chemin vers la rédemption. La saison dernière, déjà, il en avait épaté plus d’un en se hissant à la 30 e place du classement général final de la Coupe du monde de slalom et, surtout, en terminant 5e de la manche de Zagreb au début du mois de janvier, lui dont le genou gauche avait éclaté en janvier 2017 à Adelboden avant un long chemin de croix entrecoupé de sept opérations.

D'un article de PHILIPPE VANDE WEYER à lire dans LA MEUSE du 15 octobre 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel