• P1: La Calamine, Aubel et Rechain déjà remis

    Le prochain week-end s’annonce encore une fois très light en football provincial : ce mardi, plusieurs rencontres ont ainsi été reportées par la Fédération en raison des cas de Covid détectés au sein des différentes équipes de la région. En P1, quatre matchs ont d’ores et déjà été remis alors qu’on n’en a disputé que trois lors de la journée précédente –, dont ceux de La Calamine, Aubel et Rechain. Seuls Ster-Francorchamps, Elsaute, Malmundaria et Weywertz, dans l’arrondissement de Verviers, devraient donc être actifs ce week-end. En tout cas, à l’heure d’écrire ces lignes, leurs matchs respectifs ne font pas encore l’objet d’un report. À suivre…

  • 417 = le taux d'incidence d'Aubel

    En juillet, les communes étaient mal vues dès qu’on y recensait plus de 20 contaminations pour 100.000 habitants depuis 7 jours. Pour calculer ce taux d’incidence, Sdensano préfère se baser sur les 14 derniers jours, dorénavant. Le Capture d’écran 2020-09-29 à 09.57.50.pngseuil d’alerte est, lui, passé de 20 à 100. Malgré ces changements, Verviers reste dans le rouge. Avec 201 nouveaux cas pour 55.000 habitants, la Ville a un taux d’incidence de 364. Des chiffres impressionnants même au vu de l’épidémie dans son ensemble. Depuis le début, 855 cas ont été détectés à Verviers. Quasi un quart ces deux dernières semaines donc. Les patients sont avant tout des jeunes actuellement. En partie à cause des sorties entre copains.
    Parmi les trois communes aux plus hauts taux d’incidence, on retrouve un trio verviétois: Thimister-Clermont, Aubel et Dison. Thimister-Clermont et Aubel sont les deux communes les plus touchées d’après ce calcul en Wallonie. Le taux d’incidence y est de 510 et 417, soit 29 et 20 contaminations. «Ce sont beaucoup des clusters familiaux où on a une ou deux personnes touchées », commente Lambert Demonceau, le mayeur de Thimister. « Pour l’instant on n’a rien dans les écoles et rien à la maison de repos. En ce moment, tout est sous contrôle. Si ça ne l’était pas, on serait convoqué chez le gouverneur. L’AVIQ enquête mais ne nous dit pas qu’il y a un lien entre toutes ces contaminations. » Le bourgmestre observe que ce sont surtout des asymptomatiques. « Ils sont plus susceptibles de circuler s’ils ne se rendent compte de rien », déplore le bourgmestre. Capture d’écran 2020-09-29 à 10.15.48.png
    Même constat du côté d’Aubel, où Freddy Lejeune assure ne pas avoir de cas à la maison de repos. Dison, 3e de la province et 5e de Wallonie est mal classée depuis fort longtemps. Mi-juillet, on y dénombrait 106 cas au total. Plus qu’à Eupen mais moins qu’à Spa et Theux, alors. Des communes qui avaient eu des clusters, dans des maisons de repos notamment. Aujourd’hui, seule Verviers compte plus de cas totaux que Dison dans l’arrondissement. La commune a donc dépassé également Herve et Malmedy. Cette dernière a longtemps été deuxième de ce classement avant d’être devancée par Herve ces derniers jours.

  • Julien Massart (Aubel B) out jusqu’à la trêve ?

    Coup dur pour Aubel B et son gardien Julien Massart ! Contre Trooz, le keeper s’est occasionné une triple fracture lors d’un duel avec l’attaquant troozien, David Paquay. « C’était sur une sortie classique », explique Julien. « La balle partait en profondeur, il était tout seul puis il a jeté son pied en avant pour avoir le ballon alors que je l’avais capté. Je n’ai pas compris pourquoi, même si en le voyant après le choc, j’ai bien vu que David n’avait pas fait ça intentionnellement. Et je n’en doutais pas. J’ai d’ailleurs reçu un message de sa part pour me le confirmer et s’excuser. » Un coup d’arrêt pour Julien Massart, qui avait fait un bon début de saison avec Aubel B : « J’ai deux fractures, à chaque extrémité de mon poignet et une au milieu de la main », affirme le portier qui aura 22 ans ce mercredi. « On a dû me mettre des plaques et des vis. J’en ai pour 5-6 semaines de plâtre, au moins. Selon le médecin, comme je suis gardien, je devrais encore attendre quelques semaines supplémentaires car je dois éviter le moindre choc. Je ne rejouerai à mon avis pas avant la trêve. Ça me casse dans mon élan car je gagnais en rythme et je voulais m’imposer ici. » 

    JOACHIM GILLES dans LA MEUSE VERVIERS du 29 septembre 2020

  • TROOZ - AUBEL B : 3-2

    P2B

    Les buts : 17e Durtka (1-0), 24e  /pén. Marlet (1-1), 41e La Mantia (2-1), 54e Marlet (2-2), 75e /pén. Paquay (3-2).

    Trooz : Janssen, La Mantia, Denoël, Cavallaro (60e L. Pirard), Ettitchi, Delhez, Durtka, Fuentes (60e Luga), Astorino, Rémy, Paquay (85e B. Pirard).

    Aubel B : Massart (75 e Schonbrodt), Malta, C. Beckers, L. Dejalle, Spits, Pauporté, Marlet (80e Pesser), Van Hoof, L. Beckers (65e Lennertz),Meyers, Ernst.

    Cartes jaunes : L. Beckers, Malta, Van Hoof, Marlet, Schonbrodt, Paquay, Delhez.

    Carte rouge : 80e Denoel, 85e C. Beckers.

    Arbitre : M. Laforge.

  • 5 de nos 7 clubs régionaux de P1 à l’arrêt ce week-end

    Quelle hécatombe ! Cinq des huit matchs de première provinciale ont été remis ce week-end en raison du coronavirus et seuls deux des sept clubs issus de l’arrondissement de Verviers ont pu jouer.

    Tout avait commencé jeudi matin, avec l’annonce d’un nouveau cas positif à Rechain et de la remise du match contre Jehay. Quelques heures plus tard, c’est du côté de La Calamine qu’on apprenait l’existence d’un cas positif. Conséquence, la rencontre à Fize de ce dimanche passait à la trappe à son tour. Et ce n’était pas fini. Samedi en matinée, l’Etoile Elsautoise était touchée à son tour, avec un cas positif en son sein et, comme le veut la procédure, il y a alors la nécessité de tester tous les joueurs de l’effectif. Avec, en prime, la remise du derby alléchant de ce dimanche contre Aubel.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 28 septembre 2020