« Tout va à Liège, on n’aura rien ! »

COUP DE GUEULE

Ce lundi, on a dû adhérer au Schéma Provincial de Développement Territorial à Aubel. Un projet qui ne semble pas du tout concerner la commune et dont les échevins estiment qu’il ne touchera que Liège et personne d’autre.

C’est une drôle de présentation à laquelle s’est livré Francis Geron au conseil communal d’Aubel ce lundi.

L’échevin de l’Urbanisme était chargé de faire adhérer les élus au Schéma Provincial de Développement Territorial.

Schéma qui est censé régénérer la province de Liège. « Nous, ça ne nous concerne pas de toute façon. Ici, ça va concerner Liège, Liège et Liège », assurait l’échevin.

GUERRE POLITIQUE ?

Selon Francis Geron, on assiste en fait à une guerre politique entre les deux cités wallonnes qui abrite des aéroports pour avoir le plus d’influence.

Il s’agit de Liège et de Charleroi. « C’est une guerre de territoire tout simplement. Ici, tout l’argent va partir pour en finir avec les chancres économiques de Liège. Une fois qu’on aura fini avec ceux-là, on va peut-être faire un peu Visé, et puis nous, on ne verra jamais rien. »

Malgré toutes ces réserves l’échevin a demandé aux autres membres du conseil d’adhérer à ce schéma. « Si on y adhère, ça ne change rien. Si on ne le fait pas ça pourrait nous être reproché. C’est la seule justification. Je n’en ai pas de meilleures. »

Une justification qui a semblé suffisante puisque le conseil a adhéré à l’unanimité à ce schéma. 

A.R. dans LA MEUSE VERVIERS du 16 septembre 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel