• Éliminé, Aubel n’a pas à rougir de sa prestation

    C’est sur une erreur de relance et une erreur de placement qu’Aubel a été éliminé lors du premier tour de la Coupe de Belgique. Auteurs d’un bon match, les hommes de Tony Niro n’ont malheureusement jamais su revenir après avoir concédé l’ouverture du score juste avant la mi-temps. Quoi qu’il en soit, ils peuvent être satisfaits de leurCapture d’écran 2020-08-31 à 09.53.29.png performance face à une belle équipe de Bilzen : « C’est une bonne base de travail. Quand on voit notre équipe, avec beaucoup de jeunes, et la manière dont on a joué, c’est de bon augure. Je suis fier de la prestation et de la mentalité du groupe », affirmait Niro après la rencontre. « Après deux matchs amicaux compliqués cette semaine (défaite contre Verviers et Trois-Frontières), je voulais que l’on remette l’église au milieu du village vis-à-vis de notre potentiel et ça a été fait. »

    S’il était content de la performance de son équipe, Niro aurait bien voulu pouvoir passer un tour supplémentaire afin d’encore mieux préparer le début du championnat. À la place, Aubel affrontera Battice en match amical.

    S’il était présent dans le noyau de base, Tom Pauporté a finalement été remplacé par le jeune Clément Schonbrodt sur la feuille de match. Un choix que Niro a expliqué : « Après avoir un peu analysé la situation, j’ai décidé de faire ce changement. Pauporté est arrivé trois semaines d’affilée en retard à l’entraînement et ce n’était donc pas logique que je l’aligne. Je suis allé voir la P2 face à Dison samedi et j’ai trouvé que Schonbrodt s’était bien débrouillé malgré les circonstances compliquées. J’ai voulu le récompenser et aussi montrer que la porte de la P1 est ouverte à un gamin de 16 ans comme à tous les joueurs qui prestent bien en P2. C’était un message important que je voulais faire passer. »

    N.E. dans LA MEUSE VERVIERS du 31 août 2020

    Lire la suite

  • Pas de miracle

    Avant la rencontre, on ne donnait pas beaucoup de chance aux jeunes Aubelois face à l’armada impressionnante de Dison. Sur le terrain, les hommes

    de David Malta n’ont pas fait de miracle même si les deux équipes ne boxent pas dans la même catégorie. « Mes joueurs étaient tétanisés dès l’entame de la rencontre », analyse David Malta, le coach aubelois. « Pourtant, au moment de monter sur la pelouse, on était tous motivés et déterminés à tenter l’impossible… »

    UN BIJOU DE VANDEBON

    Malheureusement, le naufrage et les cadeaux de la défense ont commencé dès la première minute. Cela jouait bien trop vite du côté disonais. Après trente minutes, c’est déjà un score de forfait avec notamment un petit bijou de Vandebon qui a inscrit un lob du milieu du terrain. La rencontre se termine sur le score de 10-2. Aubel a réduit l’écart grâce à Pelsser et Schonbrodt. Du côté de Dison, sept joueurs ont marqué : Schyns (3x), Legros, Vandebon (2x), Teruel, Manchigov, Winandt et Demarteau.

    COURAIL OUT JUSQU’EN AVRIL

    Mais après la rencontre, le résultat paraissait anecdotique pour Jean-Sébastien Legros, remonté par deux nouvelles blessures qui viennent s’ajouter à une liste déjà trop longue à ses yeux. Il est d’ailleurs désormais acquis que Corail sera absent jusqu’au mois d’avril au minimum. Il sera opéré en octobre pour une rupture du ligament croisé antérieur du genou.« Rico-Garcia a ressenti une gêne au mollet avant le match et on n’a pas pris de risques. Quant à Schyns, ce sont les ischios. » C’est aussi pour cela que la rencontre s’est équilibrée à la fin puisque Dison a joué à dix pendant 25 minutes. « J’avais déjà fait mes trois changements », peste Legros. « C’est de nouveau un truc totalement aberrant. Pourquoi est-ce que les professionnels ont cinq changements et pas nous ? Surtout en présaison… Faut pas être un grand médecin du sport pour savoir que cette période allait être très compliquée. »

    TROP DE CADEAUX

    Du côté d’Aubel, David Malta retient le positif. « Mes joueurs n’ont rien lâché et se sont montrés solidaires durant 90 minutes. Je regrette juste le nombre de cadeaux faits à Dison. » Au prochain tour, Dison ira à Marloie (P1 Lux.) avant, peut-être, de recevoir La Louvière. 

    ARNO CHANDELLE dans LA MEUSE VERVIERS du 31 août 2020

    Lire la suite

  • Décès de Monsieur Joseph Nix, veuf de Madame Joanna MORIAS

    La famille annonce le décès de Monsieur Joseph Nix, veuf de Madame Joanna MORIAS, né à Aubel le jeudi 26 juillet 1928 et décédé à Montzen le vendredi 28 août 2020 à l'âge de 92 ans.

    Lire la suite

  • Tony Niro devra se passer de sept joueurs contre Bilzen

    Dimanche après-midi, Aubel débutera officiellement sa saison par la réception de Bilzerse-Waltwilder (P1 Limbourg) en Coupe de Belgique. Un match compliqué pour les Aubelois, qui joueront en plus avec un effectif réduit : « J’ai beaucoup d’appréhension avant cette rencontre. C’est une grosse équipe à affronter pour un premier match officiel. Je les ai vus jouer et j’ai pu constater qu’ils avaient énormément de joueurs de qualité », nous confie Tony Niro. « En plus de ça, je vais devoir me passer de plusieurs joueurs. Je ne vais donc pas faire la fine bouche et je vais juste espérer que l’on fasse un bon match. Vu le manque de cartouche que l’on aura, cela s’annonce encore plus compliqué que prévu mais on va tout faire pour faire un bon résultat et surtout montrer un bon visage. »

    Malheureusement pour lui, Niro devra en effet faire sans sept joueurs de son effectif pour cette rencontre. « Nalbou a une entorse et ne pourra pas revenir avant la fin septembre. Roex est, lui, mal retombé face à Franchimont et a été plâtré. On espère qu’il n’y aura pas de grosses lésions quand on le lui enlèvera la semaine prochaine. Meyers (entorse), Bauduin (gêne aux adducteurs), Wangermez (fatigue musculaire) ainsi que Colling (petit gêne à l’aine) seront, eux aussi, absents. De son côté, Van Hoof est suspendu. C’est vrai que ça fait beaucoup mais on a aussi joué de malchance. Le point positif, c’est que la majorité de ces joueurs seront normalement rapidement de retour. »

    Si les Aubelois risquent de connaître des difficultés face à leur adversaire néerlandophone, Niro est en tout cas content de pouvoir tomber sur un gros morceau pour commencer : « On a les matchs amicaux pour jouer contre des équipes dites « moins fortes ». Quand c’est un match officiel, je préfère toujours jouer une plus grosse écurie car cela nous permet de monter de niveau. De plus, on sait qu’on n’ira pas jusqu’en finale (rires). C’est donc idéal d’avoir un bon match, avec énormément d’intensité afin d’être prêt pour la première rencontre de championnat. » 

    NICOLAS EVRARD dans LA MEUSE VERVIERS du 29 août 2020

    Lire la suite

  • Un vrai match de gala pour Aubel B

    Dison - Aubel B (samedi, à 18h), c’est typiquement un match de Coupe et si, sur le papier, les Disonais ne devraient pas avoir de problème face à une très jeune équipe de P2, Jean-Sébastien Legros joue la carte de la prudence. « Dans le passé de la Coupe, il y a toujours beaucoup de surprises au premier tour. Je ne tolérerai donc aucune suffisance de la part de mes joueurs. Surtout qu’il y a des places à gagner en vue du championnat. J’ai pas mal d’absents, donc ce sera aux autres d’en profiter. »

    Car jusqu’à présent, si on met de côté les blessés, tout se passe bien pour les Stadistes. « Tactiquement, les choses commencent à se mettre en place. L’atmosphère de travail est excellente et les joueurs sont réceptifs. Je nous trouve dans un bon état de forme pour débuter les rencontres à enjeu. » Et Dison ne fera pas de cadeaux aux jeunes Aubelois ; surtout dans l’optique d’un très beau match à venir. « On a la perspective de recevoir la RAAL au 3 e tour. Cela reste l’un des clubs mythiques en Wallonie. On doit avoir pour ambition de jouer cette rencontre dans 15 jours, mais cela passe par deux résultats solides. »

    En face, c’est déjà un match de gala pour la très jeune équipe d’Aubel B qui cherche toujours ses automatismes. « Avec les départs et les nouveaux jeunes qui ont intégré le noyau, j’ai un tout nouveau groupe à ma disposition », indique David Malta, le coach. « Contre Dison, on doit jouer de notre mieux et bien se positionner afin de ne pas prendre l’eau trop vite. Je pense que cette rencontre va beaucoup nous apprendre. Pour l’instant, on ne se tracasse pas du tout et s’il y a moyen de faire un holdup, on ne se privera pas. » 

    A.C. dans LA MEUSE VERVIERS du 29 août 2020

    Lire la suite