Des couverts comestibles pour éviter le plastique

Maxime et Cyril s’apprêtent à lancer la coopérative Ecopoon pour une transition vers le zéro déchet.

Convaincus par le modèle coopératif qu’ils ont découvert durant leurs études, Maxime Vanderheyden, 25 ans, et Cyril Ernst, 25 ans également, aimeraient lancer son activité sous cette forme, l’année prochaine.

C’est durant leurs études en sciences économiques à l’école de gestion de l’ULiège (HEC) que Maxime Vanderheyden, 25 ans, de Verviers, et Cyril Ernst, 25 ans également, d’Aubel, se sont rencontrés. « On se retrouvait sur pas mal de points et on avait envie d’entreprendre ensemble », explique Maxime. « Durant mon master en gestion des entreprises sociales, une de mes professeurs, Sybille Mertens m’a donné le déclic. » D’autant que le duo avait été frappé, durant son temps libre, par la quantité de plastique à usage unique qui est utilisée lors de festivals ou de concerts. « On a eu envie de faire quelque chose. On est, tous les deux, sensibles aux questions environnementales ».

D'un article de LAURENCE BRIQUET à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 10 août 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel