Aubel-Thimister-Stavelot, c’est confirmé

Du 7 au 9 août, ce sera la « première course UCI juniors en Belgique post-confinement »

Les organisateurs d’Aubel-Thimister-Stavelot, course UCI destinée aux juniors, l’ont annoncé ce vendredi matin : leur épreuve aura bel et bien lieu du 7 au 9 août et constituera la « première course UCI juniors en Belgique post-confinement ».

La 54e édition d’Aubel-Thimister-Stavelot aura bel et bien lieu du 7 au 9 août. Les organisateurs, à savoir l’ASBL Société Flèche Ardennaise, l’ont annoncé officiellement ce vendredi matin, insistant sur le fait qu’il s’agira de la « première course UCI de la catégorie juniors en Belgique post-confinement ».

Pour faire cette annonce, les organisateurs se sont appuyés sur deux points essentiels, à savoir « l’officialisation de l’inscription de notre épreuve au calendrier International suite à la décision de l’UCI le 20 mai dernier » et « l’autorisation validée par la Fédération Belge dans la foulée ».

Et les bonnes nouvelles s’enchaînent. « L’affiche sera à nouveau remarquable : présence confirmée de plusieurs sélections et équipes étrangères de renommée mondiale ainsi que des meilleures formations belges. Il a fallu effectuer un choix drastique parmi la soixantaine de candidatures enregistrées », indique l’ASBL Société Flèche Ardennaise par la voix de Renaud Collette, responsable sportif et communication.

ITINÉRAIRE REVISITÉ

Plusieurs innovations seront au programme de cette 54e édition, avec « deux étapes aux itinéraires revisités et des nouveaux classements annexes pour rendre la course encore plus attrayante », annoncent les organisateurs. L’épreuve se déroulera en région verviétoise avec, comme son nom l’indique, une première étape à Aubel. La présentation des équipes et plusieurs passages dans le centre de la localité sont au programme, avant de mettre le cap le 8 août sur Thimister pour deux demi-étapes. D’abord un contre-la-montre par équipe le matin et ensuite une étape en ligne l’après-midi. « Programme inhabituel et non-stop tout au long de la journée ! », signale encore l’ASBL Société Flèche Ardennaise.

C’est à Stavelot que se déroulera la troisième et dernière journée, avec un gros dénivelé, « unique en Belgique » se plaisent à dire les organisateurs, à savoir 2.300 mètres de dénivelé positif.

OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 6 juin 12020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel