Les activités de la plaine seront divisées

Durant l’été, les camps et les activités destinés aux enfants devraient pouvoir se tenir si tant est que des bulles de 50 personnes soient établies. Voilà qui pose des problèmes pour les enfants qui participent à la plaine à Aubel. Chaque année, ils sont pas loin de 200 à participer à ses activités. Les services communaux ont trouvé une solution. Au lieu de se tenir uniquement au hall omnisports, les enfants seront répartis en différents groupes qui ne devraient pas se mélanger. Ces groupes profiteront de ces activités estivales dans trois endroits différents.

Capture d’écran 2020-06-02 à 08.35.06.pngLes plus grands resteront aux abords du hall, les plus petits s’épanouiront dans une des écoles communale alors que les moyens seront redirigés vers l’ancien Bailou. Ils devraient y avoir différents groupes au sein même de ces lieux de rassemblement afin de minimiser les risques.

« On a prévu d’engager plus d’étudiants qui du coup ne feraient que du nettoyage et de la désinfection pour qu’on s’assure que tout soit comme il faut », nous détaille Kathleen Perée, l’échevine de la Jeunesse.

Pour les plus grands, autre bonne nouvelle, les activités en extérieur seront maintenues. « En principe, on fait des excursions avec eux et on part trois jours. Rien n’avait été réservé, forcément comme on ne savait pas ce qui allait se passer. On va bientôt annoncer exactement ce qu’on va faire. Mais on va aussi lancer un système de pré-inscription pour pouvoir mieux prévoir comment on va s’organiser. » 

A.R. dans LA MEUSE VERVIERS du 2 juin 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel