Ben Stassen émet des craintes pour le futur du 7e art

Les salles obscures et le monde du cinéma en général sont à un tournant de leur évolution. Un constat que pose le réalisateur aubelois Ben Stassen, qui est certainement le réalisateur belge dont les films sont les plus vus de par le monde, flirtant avec, voire dépassant, les 10 millions d’entrées. Avec par exemple le récent Royal Corgi. L’occasion de poser avec l’Aubelois un regard sur ce qui attend les salles obscures et la diffusion dans les prochaines années, suite à la crise du Covid-19.

Un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 28 avril 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel