La stratégie néerlandaise dangereuse pour nous ?

L'avis du bourgmestre d'Aubel

Du côté d’Aubel, les relations frontalières ne sont pas la première des priorités. « Ça m’interpelle vraiment en tant qu’homme mais en tant que bourgmestre, je dois d’abord gérer tout ce qu’il se passe au sein de ma commune. Par exemple, nous sommes en train d’équiper tout le personnel communal pour qu’il puisse travailler à distance. Une fois que tout sera réglé au sein d’Aubel, on s’occupera de nos voisins mais une chose est sûre, ce n’est pas du tout une bonne mesure que de laisser tout comme si de rien n’était », explique Freddy Lejeune, le bourgmestre d’Aubel.

D'une page de LA MEUSE du 19 mars 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel