Les Aubelois sortent de la zone rouge

Habituellement difficiles à bousculer sur leurs terres, les protégés de Tony Niro commençaient la rencontre pied au plancher et obtenaient dans la foulée un penalty pour une faute indiscutable sur Boulton. Régulièrement décisif cette saison, Van Melsen manquait pourtant sa conversion permettant à Ougrée de croire en ses chances et de pousser son bloc un cran plus haut.Capture d’écran 2020-03-09 à 08.05.05.png

Dès la reprise du second acte, les visiteurs gagnaient encore du terrain et s’offraient, même timidement, quelques opportunités dans les seize mètres. Malgré un relatif temps fort, Ougrée se faisait surprendre en contre sur une reconversion offensive de Van Muylder conclue par l’excellent Boulton.

Supérieur sur le plan physique, Aubel n’était plus mis en danger et pouvait faire la fête.

« Nous sommes surtout hors des places descendantes et ce pour la première fois de la saison », explique avec un grand sourire Tony Niro, le coach aubelois.

« Je savais que les qualités techniques de notre adversaire feraient face à notre bloc et notre mentalité. En première période, si je pouvais reprocher notre manque d’efficacité, je me dois de souligner notre niveau de concentration. Kevin Aerts n’a pratiquement jamais été mis en danger. C’est la victoire d’un groupe avant deux déplacements périlleux à Ster et Sprimont. On doit se sauver à Aubel… »

P1

RFC AUBEL . . . . . . . . . . . . . . . . 1

RFC OUGRÉE . . . . . . . . . . . . . . . 0

Le but: 77 e Boulton (1-0).

RFC Aubel: Aerts, Campo, Spits, Willem, Roex, Mutsinzi, Smits, Charef, Van Melsen (57 e Binot), Meyers (77 e Van Muylder), Boulton.

RFC Ougrée: Lecapitaine, Kante (85 e Masselin), Tellatin, Gbegnon, Kwaep, Kondi (88 e El Ghoulbzouri), Thiry, Ettitchi, Bizzarri (81 e Lubulu), Brugnetti, Guilmi.

Cartes jaunes: 60 e Kante, 65 e Campo, 83 e Kwaep, 85 e Van Muylder.

Arbitre: Leroy.

Assistance: 150.

P3C

Aubel B - Lambermont A : 9 - 0

Commentaires

  • Il ne suffit pas de sortir de la zone rouge, il faut surtout ne pas y retourner. Un bon pas dans la bonne direction a déjà été fait, la course n'est pas finie. Il faut se battre jusqu'au bout. Courage les gars!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel