Un môme de 5 ans oublié dans le bus tout l’après-midi !

Capture d’écran 2020-02-04 à 07.52.24.pngC'’est une histoire peu banale qui est arrivée mercredi dernier à Aubel. Alors qu’il devait quitter l’école communale de La Clouse pour rejoindre l’accueil extrascolaire, un enfant de 5 ans a été oublié par le chauffeur du bus communal. Le gamin s’est endormi et n’a pas été vu par le chauffeur quand il a quitté le véhicule, rangé dans le garage. Ce n’est qu’en fin d’après-midi qu’un ouvrier communal a entendu des coups de klaxons et a libéré l’enfant, passablement traumatisé. Du côté de la commune, on regrette cet incident, même si on affirme qu’il y a eu plus de peur que de mal.

D'un article de CHARLES BOURY ET BRUNO BECKERS à lire dans LA MEUSE du 14 février 2020.

Commentaires

  • L'habitude(Le car scolaire roule chaque jour sauf le W.E.) fait que les gestes essentiels se confondent avec les gestes anodins. Personne n'est témoin de ce que petit bout a vécu pendant X heures: quand s'est-il endormi ? quand s'est-il réveillé? Que s'est-il passé dans sa tête et dans son coeur quand il s'est aperçu qu'il était seul dans le car? Ce petit bout a eu le réflexe magnifique de klaxonner. C'est le côté affectif, la charge émotionnelle qui a pesé sur lui. Il a été seul pour exprimer ses émotions de crainte , de panique . Nous souhaitons que ce petit reprenne le chemin de l'école détendu et qu'emprunter le car scolaire ne soit pas un obstacle pour lui. Il est utile d'observer les comportements ( ce qu'il exprime par des mots, par des gestes qui peuvent signifier ce qu'il ressent durant quelques jours. Ce qui est certain, c'est que pareille situation ne se reproduira plus.
    Ce n'est en rien une critique mais souvent des décisions sont prises , elles font suite à des accidents, des imprudences...( les passages à niveau se ferment suite à un accident mortel!)
    Que tout se passe bien pour le petit bout, pour ses parents, pour le chauffeur du car scolaire; pour le personnel de l'école communale de La Clouse et les responsables communaux. Nous pourrions terminer par l'adage:" Cela aurait pu être plus grave", n'empêche qu....

Les commentaires sont fermés.