Richelle l’emporte au caractère face à Mormont avec un doublé pour l’ancien Aubelois Mauclet

En football, la vérité d’un jour est rarement celle du lendemain. « Après sept matches de championnat, nous étions à dix points de Mormont. Maintenant, nous en avons dix d’avance. Comme quoi, ça peut aller vite », indique le mentor richellois, Benoit Waucomont.

Face au vainqueur de la 1re tranche, son équipe a pourtant souffert. Les Bassi-Mosans s’en sont remis à deux buts de William Mauclet en grande forme ces dernières semaines – pour engranger les trois points. Le 1er contre le cours du jeu et le 2e alors que Richelle était à 10 contre 11. Paradoxalement, les Visétois ont montré de bien meilleures choses en infériorité numérique, alors qu’entre-temps Florent Marly gagnait brillamment un duel avec Alexandre Lauwers, tandis que Jordan Michel égalisait au terme d’une magnifique action. « Mes joueurs ont montré qu’ils sont capables de sortir leurs tripes, même si ce que nous avons proposé avant l’exclusion n’était pas bon », poursuit Benoit Waucomont. « Nous avons tout fait à l’envers, alors que notre synthétique doit être une force. Heureusement, nous avons été capables d’enfiler notre bleu de travail en fin de match. À 10, il y a eu plus d’envie et surtout de justesse. William (Mauclet) nous sort deux buts, même s’il n’est pas du tout à 100 %. »

À noter, trois premières prolongations à Richelle : Florent Marly (2 ans), Martin Leroy (1 an) et William Mauclet (1 an).

D'un article de MAXIME HENDRICK dans LA MEUSE du 3 février 2020.

Les commentaires sont fermés.