Francois Smits, la surprise de l’équipe-type P1

« Jamais pensé à cela ! »
Si certains noms semblent logiques dans l’équipe type de la première partie de la saison en P1, d’autres le sont un peu moins et constituent assurément une surprise !
On pense notamment au tout jeune défenseur aubelois, François Smits (19 ans) qui n’en croyait pas ses oreilles 66FCF57D-F842-45B4-8F5D-D9CCA254B82E.jpeglorsque nous lui apprenions la nouvelle! « Je suis très surpris de faire partie de cette équipe ! », disait-il avec un large sourire aux lèvres. « Je suis votre équipe type chaque année. D‘ailleurs, j’étais déjà très fier de faire partie de vos réservistes la saison passée, mais me retrouver dans le onze de base, je n’avais jamais pensé à cela ! J’en suis très fier et très heureux ».
Cet Aubelois, qui étudie la kiné, se trouve évidemment en période d’examens actuellement. Mais cela ne l’empêchait pas de nous accorder un peu de temps entre ses syllabi...
« J’ai débuté le football à 5 ans à Aubel. Puis, à 12 ans, je suis parti 2 saisons à l’AS Eupen, pour ensuite aller à Visé une saison, durant la faillite du club mais les jeunes étaient toujours en activité, hélas seulement durant une saison... si bien que je suis revenu dans mon club d’Aubel à 15 ans pour y évoluer avec les... U21!»
Lancé, à l’âge de 16 ans en équipe fanion par Michel Remacle, François a gravi les marches petit à petit au point d’en devenir un titulaire indiscutable d’où sa présence finalement dans notre équipe type.
« Oui, j’ai bien évolué à Aubel. A 16 ans, j’avais déjà joué 10 matchs en P1. A 17 ans, c’était 20 et l’an saison passé, j’ai tout joué sauf deux matches. C’est fabuleux de me retrouver aujourd’hui dans votre équipe type ! » Déjà quelque peu charrié l’an dernier par son coéquipiers, il en recevait aussi des félicitations: « Ils me faisaient aller car je n’étais « que » réserviste. C’était très sympa, mais René Ernst m’avait félicité. Je ne sais pas comment ils vont réagir cette fois, mais ce n’est pas pour cela que je vais me prendre la tête. »
Justement, ce sont d’abord ses examens et puis le sauvetage d’Aubel qui comptent avant tout à ses yeux. « Oui l’école est le plus important. Puis après, il y a Aubel et je crois dur comme fer en notre maintien. On va rencontrer beaucoup de concurrents directs et la reprise sera très importante pour nous. Nous n’avons plus que La Calamine et Ster comme grosses équipes. L’ambiance reste très bonne dans le groupe ».

D’une page de PATRICK GODARD à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 14 janvier 2020.

Commentaires

  • François, il existe des moments dans la vie qui sont inattendus et qui apportent la cerise rouge sur le gâteau.
    François, te voilà retenu dans l'équipe type pour la première partie de la saison. Ce qui est encore mieux, c'est que tu n'es pas seul du club à être repris puisque Kévin t'accompagne. Si tu es retenu, c'est qu'il y a des raisons qui ont présidé ce choix. Il ne m'appartient pas de donner des critères, ce qui compte c'est que tes qualités physiques et morales t'ont conduit sur le chemin du succès. Bonne continuation et bonne chance pour la 2° partie du championnat. Félicitations à vous deux.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel