Aubel signe une très importante victoire

Battu la semaine dernière à Amblève, Aubel devait montrer un autre visage chez lui, face à l’UCE Liège. L’équipe liégeoise était tout sauf un cadeau pour les locaux, du moins sur le papier

En début de match, on sentait que les hommes de Tony Niro n’étaient pas totalement ren- trés dans leur match, multipliant les mauvaises passes et mauvais contrôles sur, il est vrai, un terrain très rebondis- sant. Heureusement pour eux, l’UCE ne parvenait pas à tirer profit de sa supériorité et des maladresses défensives locales. C’est en 1DE05E0F-6B6E-4798-8575-8432C1521CF8.jpegseconde période que les choses ont bougé avec deux buts aubelois qui trahissaient le changement de mentalité opéré à la mi-temps. «On a montré beaucoup d’envie en jouant plus simplement et en allant dans la verticalité. Boulton a d’ailleurs fait très mal au bloc défensif de l’UCE », analy- sait Tony Niro à l’issue de la rencontre. « Derrière, on a réussi à être solide défensivement. »

Le coach local notait également la chance dont a profité son équipe. « Il y a une main de François Smits dans le rectangle qui est très évidente, c’est vrai. Enfin, nous, on le voit mais pas l’arbitre. Tant mieux pour nous. »

Un fait de match important sur lequel Jean-Marie Raucq ne pestait pas plus que ça. « L’ar- bitre fait une erreur manifeste. Il fait un mouvement avec son bras, c’est un peno titanesque. Le juge de touche dit que le ballon est prolongé sur son bras mais il se trompe et il n’ose pas donner la faute. Et sur le contre c’est 1-0. C’est un fait qui fait basculer la rencontre. Mais bon, c’est le foot, il faut l’accepter. Je ne peux pas être dans la frustration parce qu’un jour la même situation sera peut-être à mon avantage.

Aubel a été très réaliste et un peu chanceux», confiait-il.En tout cas, cette victoire apporte beaucoup de satisfaction à Tony Niro. « On a su mettre du physique, ce qu’on n’avait pas fait la semaine passée. Je suis également très heureux de la mentalité affichée. Contre Amblève, on avait manqué de détermination, ce qu’on a fait aujourd’hui, à l’image du deuxième but de Boulton. » Espérons pour lui que ces joueurs affichent la même envie contre Rechain dans une semaine.

JULIEN DENOËL dans LA MEUSE VERVIERS du 18 novembre 2019

P1
AUBEL.......................2
UCE LIÈGE....................1
Les buts : 51e, Meyers (1-0), 66e, Boulton (2-0), 67e, Abdoulaye (2-1)
Aubel : Aerts, Lahaye (85e, Van Muylder), Charef, Hey- dens, Spits, Smits, Kerff, Campo, Van Melsen, Meyers (75e, Binot), Boulton (90e+4, Pauporte)
UCE Liège : Santamaria, Olivier, Dabeye, Katzenburg, Rentmeister, Karatas, Bourguignon, Zadia, El Abbadi (53e, Abdoulaye), Namotte, Crits
Cartes jaunes : Meyers, Karatas, Bourguignon, Crits, Van Muylder
Arbitre : M. Gastaldello

Commentaires

  • La semaine passée, à la veille de la rencontre Aubel -UEC Liège, nous écrivions, suite à la lecture du message du T1, Tony Niro, que nous avions plus qu'un entraîneur . A cette fonction, nous ajoutions celle d'éducateur. Pourquoi? Parce que le T1 a entrepris une démarche qui dépasse le physique. Il a entrepris un dialogue avec chaque joueur de la P 1 révélant à chacun le positif et le moins bon quand il est sur le terrain puisque le travail à l'entrainement est très bon. Cette démarche fait exister chaque joueur et par rapport à ce qu'il a entendu et ressenti , il est invité à se regarder dans le miroir et à prendre des décisions pour rendre l'équipe plus opérationnelle . Le petit souper du jeudi soir, la suppression de l'entraînement du samedi matin n'ont pas été suffisant au vu de la première mi-temps . Il a fallu la rentrée au vestiaire pour entendre la voix du coach et ramener sur le terrain une équipe transformée en 2° mi-temps. La victoire est quasi automatique quand l'esprit volontaire habite l'équipe. Le train doit continuer son itinéraire face à l'équipe de Rechain dimanche prochain. Bonne chance.
    Félicitations à l'attaque mitraillette et à toute l'équipe P 3 .

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel