Mondial : pas de podium pour les Belges

Historiquement, le kin-ball est très ancré en région verviétoise depuis son apparition en Belgique. Il n’est donc pas étonnant de retrouver de nombreux régionaux dans les équipes nationales masculine et féminine qui viennent de prendre part à la Coupe du Monde en France et sont rentrées dimanche de leur périple.

Une Coupe du Monde dont c’était la dixième édition et que les messieurs ont bouclée à la 5 e place. « Pour la première fois dans l’histoire du kin-ball belge, les messieurs ont battu le Japon sur un match de qualification », se réjouit-on du côté de l’équipe nationale.

Dans cette équipe masculine, coachée par Pierre Piron (Nivelles) et William Geron (joueur et entraîneur à Aubel), 8 joueurs sont actifs dans notre région verviétoise : le capitaine Tom Bragard (Aubel), Kevin Crousse (Herve), Guillaume Mardaga (Verviers), Justin Moreels (Herve), Yoann Vandormael (Herve), Laurent Spits (Herve) ainsi que Tom Weber (Herve) et Pierre Vanderheyden (Thimister). Ces deux derniers ont fait le déplacement dans l’Hexagone en qualité d’accompagnateurs.

Les dames ont quant à elles terminé la Coupe du Monde à la 4e place. Et ce, pour la troisième fois d’affilée. « Après un début de compétition très compliqué, elles ont réussi à remonter la pente et à se réveiller sur les 3 derniers matchs. Elles passentter). Ces deux derniers ont fait le déplacement dans l’Hexagone en qualité d’accompagnateurs. Les dames ont quant à elle terminé la Coupe du Monde à la 4e place. Et ce, pour la troisième fois d’affilée. « Après un début de compétition très compliqué, elles ont réussi à remonter la pente et à se réveiller sur les 3 derniers matchs. Elles passent malheureusement à un point de la finale… », commente-t-on dans le giron de l’équipe nationale.

Capture d’écran 2019-11-06 à 08.03.59.png

Dans cette équipe féminine, sur les 13 joueuses sélectionnées (réservistes incluses) pour la Coupe du Monde française, 7 portent le maillot d’un club de la région verviétoise : la capitaine Laura Pimenta (Aubel), Hélène Hup perts (Aubel), Manon Roex (Aubel), Léa Delhez (Thimister), Cécile Jemine (Aubel), Emma Delmotte (Verviers) et Inès Charlier (Aubel). Le staff était aussi très verviétois avec Alexandre Jacob, le T1, qui joue lui-même à Aubel, tandis que Thierry Marquette, le T2, est coach à Aubel. 

O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 6 novembre 2019.

 

 

Les commentaires sont fermés.