Kevin Aerts a rassuré les siens

Face à ses anciennes couleurs, le gardien d’Aubel a su garder longtemps son domaine inviolé. « C’est bien, même si je râle d’avoir perdu le sans-faute à trois minutes de la fin. Il faut être rigoureux jusqu’au bout. Mais je ne boude pas le plaisir de retrouver la victoire. Paradoxalement en ne jouant certainement pas notre meilleur match. L’équipe a fait preuve de beaucoup de solidarité. Comme l’entraîneur, j’ai rappelé que la mentalité ferait la différence en P1. Du talent, il y en avait aussi en face. Alors, il faut de l’envie. Et répéter ceci à Amblève ! »

YVES COLETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 4 novembre 2019.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel