Aubel veut des caméras

 

Des caméras dans la commune, c’est l’idée qui trotte dans les têtes des élus polutiques à Aubel. Celles-ci seraient mobiles et devraient aider à lutter contre les incivilités.

« On ne veut pas transformer Aubel en Londres, on veut juste installer quelques caméras de surveillances pour lutter contre les incivilités ». Benoît Dorthu, premier échevin de la commune a assez bien résumé l’ambition d’Aubel ce lundi soir au conseil communal. La commune veut en effet acquérir quelques caméras afin d’assurer une meilleure répression des délits sur son sol. Ces caméras seraient mobiles afin de ne pas privilégier une zone plutôt qu’une autre. La commune doit pour cela demander à la zone de police si son projet est faisable. On ne connaît pas encore le nombre exact de caméras qui seraient achetées. Sept ou huit, a-t-on annoncé au conseil.

Que les citoyens se rassurent, ces caméras ne serviront pas à espionner la population. Elles ne seraient consultables que si la police le désire en cas de délits. Quelqu’un qui jetterait ses déchets sur la voie publique, si on a commis des dégâts sur une voiture voire un cambriolage…

Les données sur les caméras sont effacées au bout d’un mois.

Les commentaires sont fermés.