Van Melsen estime qu’Aubel est trop gentil : « On ne se fait pas assez mal »

Monté en cours de jeu, Kevin Van Melsen n’arrivait pas à expliquer la performance de lui et ses coéquipiers. « On n’a rien produit », peste-t-il. « On n’a pas su se créer une seule occasion. On a juste été mauvais. » Pour lui, il faut changer certaines mentalités dans le groupe. « Depuis des années et même avant de jouer ici, j’entendais partout qu’Aubel avait un très beau football mais était trop gentil. C’est toujours le cas aujourd’hui. Il faut que l’on arrive à se faire plus mal ! À présent, on s’en fout de bien jouer, il faut des victoires. » C’est encore une équipe extrêmement jeune qui était alignée face à Melen. « Ce n’est pas une excuse valable », poursuit Van Melsen.

« Les qualités sont là, ce n’est pas ça le problème mais on n’arrive pas à gérer un match. Il faut se ressaisir en vue du gros match qui nous attend face à Minerois. Si on n’est pas surmotivé pour ce match-là, on ne le sera jamais. »

A.C. dans LA MEUSE VERVIERS du 14 octobre 2019

Commentaires

  • Nous ne pouvons qu'appuyer l'analyse objective faite par notre joueur expérimenté . Les T1 et T2 sont en recherche pour insuffler aux joueurs de l'équipe première plus de détermination, de volonté de vaincre. Le foot pratiqué par la P 1 est de bonne facture mais improductif car l'arrêt sur image est révélateur: 4 points sur 27, le moins qu'on puisse écrire c'est que la T1 est mal embarquée. Serait-ce une démotivation ou un manque de motivation. Nos joueurs de T1 auront à coeur de prouver le contraire dimanche prochain lors de l'un des derbys du Plateau puisque les Miniers nous rendront visite. ALLONS LES VERTS , ce n'est pas possible de continuer de la sorte. Croyez aussi à Dame Chance.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel