Léon Leduc ravi du début de saison

Ce dimanche, le BC Aubel présentera toutes ses équipes seniors et de jeunes avant le match de l’équipe première, qui milite en R2, face à Bastogne à 16h. A noter qu’il y aura quatre matchs cette journée et qu’ils se dérouleront dans la salle du bas et non en haut comme habituellement. Plusieurs activités seront proposées et le comité espère attirer pas mal de monde avec évidemment le match de la R2 en apothéose de la journée. Le ballon du match sera lancé par Christophe Liégeois.
D’ailleurs, le président du club est vraiment très heureux et ravi du début de saison de son équipe première qui affiche un bilan parfait de trois victoires en trois matchs avant celui de ce dimanche. « Il est certain que le comité est totalement ravi », dit Léon Leduc, le président aubelois. Malgré les blessures, l’équipe de R2 a réussi à aller gagner à Flénu lors de la première journée à 5. Il faut parfois un peu de chance car quatre joueurs avaient quatre fautes dans le dernier quart. C’est un exploit qui arrive une fois sur mille. Nous avons ensuite battu les jeunes de Mons-Hainaut qui ont pourtant plusieurs entraînements par semaine. Avant de confirmer à Schaerbeek la semaine dernière. Il est un fait que l’équipe a bien entamé le championnat et nous ne mettrons aucune pression. » Léon Leduc se réjouit 369C68CC-3CB1-4FD1-99CD-81E77ADBA4C7.jpegaussi des transferts qui se sont très bien intégrés au sein du club et qui per- mettent aux autres d’élever leur niveau. « Il est important de souligner le fait que le comité est content de travailler avec de telles personnes et c’est réciproque », affirme le président des Herbagers. « Des gars comme Gerarts et Perin sont des meneurs d’hommes tout comme Bousmanne et Manset. Il y a vraiment une superbe ambiance en interne dans le club et sur le terrain, on voit que ces joueurs expérimentés parviennent à tirer les autres vers le haut. Des gars comme Lambot, Gorlé ou Remacle s’affirment de plus en plus et c’est grâce aux autres. Le climat est parfaitement sain à Aubel et on ne peut que s’en réjouir. Et puis ces joueurs ne viennent pas non plus pour jouer un an et finir carrière.
On veut construire quelque chose ensemble sur le long terme. Avec Yohan Riga comme directeur sportif, on a aussi quelqu’un de compétent et qui connaît le basket. »
Même si Aubel occupe la tête de la R2, il est prématuré de parler d’objectifs et Léon Leduc ne rêve pas de la R1. «On a une équipe pour réaliser quelque chose de bien je pense. Mais il n’est pas question de parler de la R1 maintenant. Le groupe n’a pas de pression et on fera le point à la mi-saison.»
CHARLES BOURY dans LA MEUSE VERVIERS du 27 septembre 2019

Les commentaires sont fermés.