Aubel n’aurait pas dû se découvrir à 1-1

Alors que Weywertz et Aubel ont vécu un début de saison compliqué en termes de résultat, ils s’affrontaient samedi soir sur les terres germanophones. Rapidement devant, Weywertz a bien cru concéder le nul lorsque Van Melsen a égalisé sur penalty. Néanmoins, cinq minutes plus tard, c’était au tour d’Evens de convertir à 11 mètres et d’offrir la victoire aux locaux. S’il était content du résultat final, Jean-Michel Ummels n’était pas forcément convaincu par la prestation de ses hommes : « Je suis satisfait des trois points, mais pas de la manière » affirmait-il d’emblée. « Je pense que c’est le moins bon match que l’on a joué depuis le début de saison. J’avais dit avant la rencontre que ce que je voulais, c’est

qu’on aille 6 points, mission accomplie. Maintenant, c’est sûr que ça a été poussif et qu’on ne s’est pas créé beaucoup d’occasions. Néanmoins, sur ce genre de match, ce qu’il faut arriver à faire c’est marquer quand on a cette petite occasion, ce qu’on a fait. Notre problème, comme à chaque fois, c’est que quand on démarre la seconde période, on est complètement absent les 15, 20 premières minutes. C’est quelque chose qui ne va pas et qu’il va falloir corriger. »

COURU EN VAIN

Du côté d’Aubel, on aurait clairement mérité le match nul. Néanmoins, c’est avec la défaite que les hommes de René Ernst sont repartis à la maison. « C’est une grosse déception car on a dû courir pendant 80 minutes pour finalement ne pas prendre un seul point » nous confiait le coach des visiteurs après le match. « On a eu des possibilités, des ballons devants le but, puis on obtient à la 80 e un penalty, qui me semble tout à fait logique et on revient à 1-1. À

partir de là, on repart dans nos travers. On va de l’avant, tout le monde s’engage, on prend un ballon dans notre dos, on fait faute dans le rectangle et on encaisse de nouveau un but. Je signe 1000x pour le 1-1, aussi pour le 1-2, mais surtout pas pour le 2-1. Il faut garder cette sérénité dé-

fensive et faire comme on a fait jusqu’à la 80 e minute, c’est-à-dire attendre le bon moment et avoir la réussite pour marquer un but. Mais certainement pas se découvrir après. Au vu du match, on peut être frustré de ne pas avoir pris le point. » -

NICOLAS EVRARD dans LA MEUSE VERVIERS du 23 septembre 2019

WEYWERTZ . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2

AUBEL. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1

Buts : 11e Ziane (1-0), 79e Van Melsen sur pen. (1-1), 84e Evens sur pen. (2-1).

Weywertz : Vilz, Gross, Wehr (57e Nzang), Mertens, Bungart (86e Roemer), Jacobs (67e Dohogne), Lebeau, Ziane, Rauw, Schumacher, Evens.

Aubel : Aerts (22e Beckers), Lahaye, Smits, Binot, Mutsinzi (78e Campo), Van Melsen, Boulton (73e Remy) Kerff, Delhalle, Meyers, Willem

Cartons jaunes : Ziane, Lebeau, Roemer.

Arbitre : M. Dridell

Commentaires

  • Eh! oui pas d'accord pour le 2-1 cher René mais c'est la dure réalité qui fait que ce soit sur un terrain d football , un terrain sportif ou même dans la vie, il faut se mettre en mouvement, se défoncer les "trippes" pour vaincre mais malgré les gros efforts, en une seconde tout se retourne contre toi. Je n'étais pas au match en soirée mais je me rends compte ,en lisant le compte rendu et je vois les verts et blancs, tous à l'attaque pour arracher la victoire mais la jeunesse de l'équipe fait que , un joueur adverse expérimenté( voyez la couleur de ses cheveux ) en a profité pour faire le 2-1 suite à la défense aubeloise qui s'est trop découverte. Un souhait: que nos jeunes qui en veulent retirent les leçons de pareille erreur. Bonne chance pour dimanche prochain malgré la force de l'équipe de Ster -Francorchamps. Il faut y croire, les amis.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel