Marvin Van Melsen était bien seul devant

Aubel n’a pas fait le poids face à l’armada de Dison. Marvin Van Melsen a passé une rencontre très compliquée à la pointe de Capture d’écran 2019-09-09 à 08.17.59.pngl’attaque. Privé de ballon et obligé de se battre seul face à Winandt, Dessaucy ou encore Vandebon, l’ancien joueur de Dison était frustré au coup de sifflet final. « C’est le pire match pour un attaquant », avoue-t-il. « On a été bien en place en première mi-temps mais on n’a jamais su trouver la faille offensivement. Je ne pense pas que l’on s’est avoué vaincu même si c’est un peu le sentiment que j’ai après cette rencontre. Pourtant, on avait prouvé jeudi contre Fize que l’on a les qualités pour faire mal à des équipes du top 5. » Et l’attaquant de 26 ans se rend bien compte de la différence de niveau qu’il y avait entre les deux formations. « Dison a été impressionnant. Ils ont vraiment tout jusqu’à leur 18e joueur. Malheureusement, je n’ai pas eu les mêmes ballons que Giggs en face. »

Néanmoins, il a profité de sa seule possibilité à la 90e minute pour inscrire un joli but de la tête. Son deuxième en championnat et son 8e si on prend en compte la coupe. 

A.C. dans LA MEUSE VERVIERS du 9- septembre 2019.

Commentaires

  • Isolé en attaque Marvin, quand on est entouré de défenseurs chevronnés disonais , les passes arrivent difficilement et sont rares d'où la difficulté de faire trembler les filets de l'équipe adverse. Et pourtant, tu es parvenu à te rappeler la bonne direction ,un peu tard mais tu avais déjà marqué dans la bonne direction quand tu étais joueur disonais. Tu as trouvé l'ouverture
    8 fois, le reste va suivre. Courage Marvin.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel