Dison était supérieur à Aubel qui a semblé s’effacer face à l’armada locale

Si la rencontre débute par un premier quart d’heure très ouvert, Dison va très vite prendre la domination à son compte. Durant 30 minutes, Aubel est bien en place et résiste bien aux assauts alors que Legros et Pousset passent à côté de l’ouverture du score. En face, Boulton a une opportunité 4 étoiles face à Hagemann mais l’Aubelois pousse sa balle trop loin. C’est là que le festival disonais commence. Alors qu’Aerts est surmonté par un centre de Vanhove, Legros met une première tête sur le poteau avant de pousser facilement le cuir au fond des filets. Le plus dur est fait et Dison va dérouler en seconde période. Nicolas, seul au second poteau alors que tout le monde est passé à côté du ballon, fait 2-0 avant que « Giggs » ne plante un triplé. Deux offrandes de Nicolas et Winandt où le serial buteur n’a plus qu’à la pousser dedans. Il ouvre ainsi son compteur en championnat après trois rencontres vierges de buts.

Sur le fil, Van Melsen fait 4-1 d’une jolie tête, ce qui a le don d’énerver Jean-Sébastien Legros, le coach disonais. « Je suis quelqu’un d’exigeant et j’aime que l’on fasse les choses convenablement. Ce but, on ne doit pas le prendre. Mais je ne fais pas la fine bouche, on a réalisé un match très solide. Offensivement, on a passé un cap et montré de belles choses. Alors que les premières rencontres arrivaient trop tôt, Dison est tout doucement en train de monter en puissance. »

En face, René Ernst ne pouvait cacher sa déception malgré la supériorité de l’adversaire sur papier. « Je ne vais pas tourner autour Capture d’écran 2019-09-09 à 08.32.40.pngdu pot, on a perdu face à plus fort. Mais ce qui m’agace, c’est le manque de réaction et la manière dont on s’efface devant eux. On a été trop timoré et parfois effrayé par Dison. Alors qu’on sortait d’une belle semaine avec la victoire contre Fize en Coupe et après 30 premières minutes où on a été bien en place, on s’est écroulé. Néanmoins, ce n’est qu’une défaite et il faudra en tirer les enseignements. » Finalement, la victoire des Disonais ne souffre d’aucune contestation tant ils ont montré qu’ils étaient supérieurs sur le terrain. 

ARNO CHANDELLE

DISON . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4

AUBEL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1

Les buts: 36e Legros (1-0), 56e Nicolas (2-0), 70e et 80e Legros (3-0 et 4-0), 90e Van Melsen (4-1)

Dison: Hagemann, Dessaucy, Winandts, Courail, Vanhove (82e Leroy), Vandebon, Pousset (69e Pousset), Marechal, Nicolas, Gallina (74e Mafuta), Legros

Aubel: Aerts, Lahaye, Willem, Spits, Smits, Kerff (74e Campo), Mutsinzi, Binot (67e Remy), Van Muylder (45e Van Hoof), Boulton, Van Melsen

Cartes jaunes: Gallina (74e), Campo (80e)

Arbitre: M. Henikenne

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel