TOO GOOD TO GO aussi très bien à Aubel

L’application anti-gaspi « Too Good To Go », qui permet de récupérer les invendus alimentaires de différents commerces, cartonne en la région verviétoise.

En quelques mois, ils sont nombreux, utilisateurs comme commerçants, à avoir rejoint la communauté.

Lancée en février dernier du côté de Verviers, l’application « Too Good To Go » a rapidement convaincu les habitants de Verviers et, plus largement, de la région. « Cela fonctionne très bien ici », se réjouit Marine Couturier, responsable presse de l’application. « Beaucoup de paniers sont mis à disposition par les commerçants et la quasi-totalité partent. »

CHEZ DARCIS AUSSI

En quelques mois, le nombre de commerçants adhérents a grimpé en flèche. De 8 à la mifévrier, on est passé à 49, soit une augmentation de plus de cinq fois l’effectif.

Il faut dire que pour eux, c’est une source de revenus supplémentaires puisque sans l’application, les invendus seraient tout simplement mis à la poubelle.

Sur Verviers même, on en compte 14 contre 9 en février dernier. Ainsi quatre Point Chaud, deux boutiques Darcis (Heusy et Verviers), le Smatch Stembert... ont emboîté le pas, selon la chargée de communication de l’application.

AUBEL, SPA, STAVELOT...

Et dans l’arrondissement, on en trouve désormais un peu partout, d’Aubel à Stavelot en passant par Raeren et Spa ou encore Herve et Eupen.

Au total, ils sont donc 49 à proposer des paniers avec leurs invendus, que ce soit des grandes surfaces, des boulangeries des hôtels, des restaurants et même des chocolatiers !

Depuis le lancement de l’application, c’est un total de plus de 9.800 repas qui ont été sauvés de la poubelle. Verviers est évidemment la commune la plus active avec ses 3.632 repas sauvés mais Aubel (1.400) et Spa (1.250) se défendent bien. Quant au nombre d’utilisateurs actifs, ils sont près de 13.000 à participer à ce mouvement aussi citoyen qu’écologique et économique. Verviers (934), Aubel (435) et Spa (376) sont à nouveau les communes qui participent le mieux. En moyenne, les utilisateurs de l’arrondissement ont acheté deux paniers chacun.

Dans les prochains mois, de nouveaux commerces devraient continuer à emboîter le pas et, très certainement, d’autres utilisateurs aussi. Pour une opération win-win, toujours. 

JULIEN DENOËL dans LA MEUSE VERVIERS du 17 juillet 2019.

Commentaires

  • Excellente initiative, c'est un grand pas vers la solidarité qui, dans ce cas, se vit concrètement dans les différents villages qui ont suivi l'exemple de Verviers . Bel exemple du souci des autres de la part des commerçants. Heureux que les commerçants aubelois aient répondu positivement à l'appel lancé . Espérons que d'autres types d'actions caritatives suivront.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel