Jeunes aubelois forts en orthographe

Lilian Denoël, élève de 6e primaire à l'école communale de La Clouse, a porté haut les couleurs d'Aubel à l'occasion de la finale de la Fédération Wallonie Bruxelles dictée du Balfroid, ce samedi 2 mai au Palais des Congrès de Liège.

Il a réussi l'épreuve de dictée composée par Madame Balfroid avec le magnifique score de 5 fautes. 
Deux autres élèves de l'école de La Clouse (Lucie Bouret et Clara Pirenne) et deux de l'école Libre d'Aubel (Juliette Vanderhée et Églantine Dorthu) participaient également à l'épreuve qui s'est déroulée dans un enthousiasme une bonne humeur généralisée.

Commentaires

  • Très bien. Félicitations. Mon instituteur, Monsieur Engelbel, décédé en 2017, m' avait dit peu de temps avant son décès : '' Il faut insister sur les bases, à savoir lire, écrire et compter.'' Il avait raison.

  • Félicitations à Lilian Denoël pour sa brillante performance au Balfroid. Félicitations aussi aux autres candidats qui ont osé tenté l'expérience. Rien que l'expérience est déjà formatrice.
    Toutefois , beaucoup d'enseignants et de directions formulent le même avis que je partage:
    La dictée Balfroid est un outil qui a des qualités par le contexte dans lequel elle se déroule. C'est une manière de récompenser les élèves doués en orthographe en fin du cycle primaires.
    Mais c'est un outil qui entretient " LA COMPETITION entre élèves voire entre écoles. C'est reconnaître et encourager notre société INDIVIDUALISTE qui fait tant de malheureux. On constate de plus en plus que la PAUVRETE tant intellectuelle que sociale fait de nouvelles victimes dès le plus jeune âge pour certains. Pendant que les copains et copines se préparent , que pensent les autres élèves de la classe? Certains restent indifférents mais pour d'autres ce n'est pas la même chose, ils se renforcent dans leur faiblesse orthographique et se disent "Je suis faible en, orthographe, je suis faible en orthographe.
    De plus, enseignants et parents mettent la pression sur les candidats inscrits. Ils ont le recueil des dictées de Balfroid qui contient toutes les dictées Balfroid depuis l'origine de l'épreuve. En 1957, ma première année d'enseignement, j'ai entendu un inspecteur proclamé bien fort: "LA DICTEE DOIT SERVIR A NE PAS FAIRE DE FAUTES" Or, c'est tout le contraire qui se passe et notamment au niveau de la correction des dictées. J'ai retenu cette phrase que j'ai toujours appliquée. La dictée n'est pas le seul moyen d'apprendre l'orthographe,il y a bien d'autres exercices à pratiquer pour acquérir une bonne orthographe pour le plus grand nombre d'élèves.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel