De la P3 à la Nationale 3 en 3 ans !

Créé il y a 23 ans, le club de mini-foot de Saint Jean-Sart Aubel connaît sa troisième montée en l’espace de trois saisons ! Le club aubelois, où l’on retrouve de nombreux visages connus des terrains régionaux de foot sur herbe, passe ainsi de la P3 à la Nationale 3 en un laps de temps très court. Pas de quoi faire peur à Benoît Jacquet, membre fondateur de l’équipe et toujours au poste en tant que secrétaire.

Thomas Beckers, Laurent Beckers, Antoine Baltus, Gilles Cézar, Laurent Dejalle, Jordan Desmit, Logan Dubois, Johan Flagothier, Vivien Forthomme, Rémi Franck, Julien Galère, William Mauclet, Olivier Meyers, Simon Pelsser, Martin Querinjean, Charles Weber et Corentin Willem : tels sont les 17 joueurs qui ont mené le MF Saint Jean-Sart au titre de champion cette saison en P1 de football en salle.

« Les trois quarts des joueurs jouent à Aubel sur prairie en P1 ou en P3 », confie Benoît Jacquet, membre fondateur du MF Saint Jean-Sart (SJS) Aubel il y a 23 ans et toujours au poste en tant que secrétaire du club. Les noms cités sont en effet familiers des amateurs de football sur prairie qui suivent Aubel. À ceux-là s’ajoutent des joueurs comme Charles Weber (Richelle), Jordan Desmit (Ster-Francorchamps) ou Gilles Cézar (ex-Eupen et La Calamine).

3e MONTÉE EN 3 ANS

C’est en tout cas la troisième montée en trois ans pour le club aubelois, devenu champion sans jouer en milieu de semaine. Le club aurait pu être champion vendredi dernier sur le parquet, mais sa rencontre a été arrêtée après 5 minutes en raison de la sérieuse blessure de Johan Flagothier. « On devait donc gagner ce vendredi-ci à Di Falco Dison, mais ce club est finalement forfait général. On a su cela via un mail de la fédération mardi. » Du coup, le titre est dans la poche. « C’est un peu con d’être champion comme cela », reprend notre interlocuteur. « Mais il ne nous manquait qu’une victoire et je crois qu’on l’aurait de toute façon été. Du coup, on fera la fête chez nous ce vendredi soir, d’autant que l’équipe réserve joue à domicile. »

D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 avril 2019.

Commentaires

  • Bravo les gars! c'est une nouvelle expérience que vous allez vivre au niveau supérieur. logiquement,le contexte va changer au niveau de la qualité football mais aussi affronter des déplacements plus éloignés. Mais vous avez fait preuve de dynamisme jusqu'à présent. Jamais deux sans trois , c'est ce que vous avez réalisé et le 4 c'est pour dans ......... La saison se termine, jetez déjà un oeil sur la saison prochaine sachant que bon nombre de joueurs restent et deux ou trois transferts habitués au gazon aubelois viendront renforcer le noyau "salle" aubelois.
    Bon repos et bonne chance pour 2019-2020.

Les commentaires sont fermés.