D’énormes pierres font polémique sur la ligne 38

Mais pourquoi a-t-on mis de grosses pierres au milieu de la ligne 38 entre Battice et Thimister, à la jonction entre la bande asphaltée et celle en cendrée ? C’est la question que se posent depuis la fin de la semaine dernière bon nombre d’amateurs de cette ancienne ligne de chemin de fer reconvertie en Ravel. Car si l’asphaltage de la moitié du chemin était bien prévu, il semblerait que le placement de cette séparation, qui pourrait être très dangereuse en cas de chute, ne l’était pas…Capture d’écran 2019-04-15 à 09.05.14.png

Le printemps est là, les arbres sont en fleurs au pays de Herve ; de quoi donner l’envie de faire une balade sur la ligne 38, l’ancienne ligne de chemin de fer reconvertie en Ravel qui relie Melen à Hombourg. Une ligne qui fait justement depuis plusieurs mois l’objet d’aménagements, consistant en la pose d’une bande de tarmac, pour permettre son utilisation par tout le monde et par tous les temps.

Dans ce cadre, la firme chargée des travaux par le SPW a posé cette bande de tarmac entre Battice et Pierreux (Thimister) avant l’hiver. Elle vient de reprendre le chantier, qui doit la mener cette année jusqu’au tennis à Aubel. Restera, en 2020, la quatrième et dernière phase, d’Aubel à Hombourg. Mais un aménagement fait polémique, notamment sur les réseaux sociaux, dans le cadre de ce chantier. En fin de semaine dernière, d’énormes pierres ont été placées sur le chemin, à la jonction entre l’asphalte et la cendrée. Et plus précisément sur le bord de la partie cendrée, ce qui réduit sa largeur de façon importante.

D'un article de BRUNO BECKERS à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 avril 2019.

Commentaires

  • Carnac sur Berwinne

Les commentaires sont fermés.