4 écoles complètes suite au décret inscriptions au niveau de l'arrondissement

C’est le 1er mars dernier que s’est clôturée la première phase du décret inscriptions en première année commune de l’enseignement secondaire, en Fédération Wallonie-Bruxelles. Au niveau de l’arrondissement de Verviers, quatre de nos écoles sont déjà complètes. Il s’agit de l’Institut Notre-Dame à Heusy, du Collège Providence de Herve, de l’Institut Saint-Roch Theux et de l’Athénée Verdi à Verviers. Il s’agit d’une grande première pour cet établissement. Le proviseur, Benoît Maréchal, nous explique les raisons de ce succès.

Capture d’écran 2019-04-10 à 09.57.53.pngChaque année, il fait parler de lui et à chaque fois, c’est avec un peu d’appréhension que certaines personnes font sa connaissance. « Il », c’est le décret inscription. Étape obligatoire pour l’accès en première année commune de l’enseignement secondaire, ce décret a vu sa première phase se terminer le 1er mars dernier.

Sur les 24 écoles de notre arrondissement, on peut observer que quatre sont déjà complètes, dont les deux « établissements » du Collège Providence de Herve qui ont chacun plus de 50 élèves sur leur liste d’attente.


Une petite nouvelle a fait son apparition cette année. Il s’agit de l’Athénée Verdi, situé rue des Wallons à Stembert. Il y a également moins de 10 élèves sur la liste d’attente. Une grande première donc pour cet établissement dont le succès grandissant s’explique par plusieurs raisons.

« Nous avons longtemps pâti de notre mauvaise réputation où l’on disait que l’AR Verdi était une école poubelle (sic) », explique Benoît Maréchal, proviseur de l’établissement.

D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 10 avril 2019.

 

N.B. Certains jeunes aubelois se dirigent aussi vers Visé et là aussi il y a encore des places disponibles.

Capture d’écran 2019-04-10 à 07.56.09.png

 

 

Commentaires

  • C'est très bien...mais quel est le rapport avec Aubel ? Ceci dit, je suis d'accord avec la déclaration de Mr. Maréchal dans l' en-tête de l' article.

  • Je suppose que les enfants d'Aubel fréquentent une école secondaire après leurs études primaires.

  • Effectivement, Monsieur Xhonneux. Mais je m 'attendais à ce que l' article concerne une école aubeloise ou un professeur de la localité. Amicalement. JF Pasteger.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel