Le blues du dernier éleveur de lapins de Wallonie

La photo a été prise à Fouron-Saint-Pierre, mais une partie des étables se trouve sur Aubel.

Depuis des années, Christian Teller élève des lapins. Une passion que l’Aubelois a depuis qu’il est tout jeune et qui est devenue sa profession : il en vend 200.000 par an à la grande distribution. Or, cette passion devient de plus en plus difficile à exercer en Belgique. Christian Teller, le dernier éleveur de lapins de Wallonie, pointe plusieurs facteurs à cela : la concurrence déloyale des lapins étrangers qui inondent le marché et l’augmentation des coûts de production chez nous.

Une page d'ADRIEN RENKIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 6 avril 2019.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel