• Jacques Piron, candidat sur la liste provinciale du cdH pour la Chambre

    Le 12e candidat effectif sera le conseiller communal aubelois Jacques Piron. Avocat de profession, le quinquagénaire entend se battre pour:

    • Refinancer la Justice : 500 millions d'euros (par an ou sur la durée de la législature?) pour le bon fonctionnement de la justice, matériel (informatique) et personnel.
    • Valoriser l’entreprise, le travail et la formation. Des entreprises orientées vers une économie juste et durable; remplacer la notion de chômage par la notion de formation permanente; revaloriser le travail en diminuant la fiscalité sur celui-ci.
  • Aubel parmi le top 5 des meilleurs trieurs

    Le tri des déchets continue à mobiliser dans l’arrondissement verviétois. Selon les chiffres d’Intradel, en 2018, 4 communes verviétoises font parties des 5 meilleurs trieurs.

    Présentation annuelle des résultats d’Intradel, l’Intercommunale de traitement des déchets de Liège et environs qui regroupe 72 communes, ce vendredi. Avec une bonne nouvelle pour les communes verviétoises. En effet, dans le top 10 des communes qui produisent le moins de déchets par an, on retrouve 6 communes de l’arrondissement verviétois.

    D'un article de LOÏC MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 mars 2019.

  • Renouveau pour l’abbaye de Val-Dieu

    Récemment élu patrimoine secret préféré des Wallons, l’abbaye de Val-Dieu se renouvelle. De nombreux projets aboutissent actuellement.

    Val-Dieu.gifTout d’abord, l’abbaye change son identité visuelle. Les trois entités, fromagerie, brasserie et abbaye, jusqu’ici séparées, s’afficheront ensemble dorénavant. Un nouveau logo les représentera à présent. Celui-ci est composé de deux anneaux avec au centre le clocher de l’abbaye. « Les anneaux sont le symbole de l’abbaye depuis toujours », indique un responsable. « À l’origine, elle était située entre le duché de Limbourg et le comté de Dalhem entre lesquelles il y avait parfois des guerres. L’abbaye a toujours joué un rôle pacificateur. Les anneaux représentent cette paix. On les retrouve un peu partout dans l’abbaye. » Le clocher est lui l’élément le plus visible du bâtiment. Il est donc assez logique qu’il figure au centre. Le dessus du logo représente les nombreux vitraux de l’abbaye.

    La toiture du noviciat et ses 14 verrières du noviciat seront bientôt remplacées. Celles-ci donnent une lumière naturelle là ou les jeunes moines avaient leur scellé. « Il s’agit d’un gros travail et nous y réfléchissons depuis plus d’un an et il est sur le point d’aboutir », avance Émeline Gilliquet, la porte-parole.

    Autre nouveauté, un observatoire a été construit par Natagora afin d’observer au mieux la vie sauvage. Celui-ci surplombe l’étang. L’observatoire est accompagné de panneaux aidant les badauds à identifier les différents oiseaux. Les amateurs de peinture pourront également passer à l’abbaye pour admirer les œuvres de Dany Salme et son exposition « Nous sommes vaches ». Comme son nom l’indique, les tableaux représenteront des bovins du pays de Herve. « Le style du peintre est hyperréaliste », nous précise-t-on. Les bénéfices seront reversés à une ASBL qui initie des projets au Mali. Elle a déjà créé une école technique sur place. Il y aura également des concerts qui permettront aux mélomanes eux aussi de s’intéresser à l’abbaye. -

    A.R. dans LA MEUSE VERVIERS du 30 mars 2019.

  • Le Kids Race Challenge doit redresser la formation liégeoise pour U15

    À l’heure où les épreuves cyclistes disparaissent, le Kids Race Challenge, premier du nom, veut prendre le contre-pied. Façon Kids Trophy en VTT, ce critérium de régularité veut fidéliser les U15 sur les épreuves provinciales.

    Comment redynamiser le cyclisme chez les jeunes ? À 100 jours du Grand Départ du prochain Tour de France, la question reste, plus que jamais, d’actualité. Le calendrier des courses ne cesse de s’appauvrir et, les rares jeunes qui osent encore s’aventurer sur les routes périlleuses de la région, sont souvent rebutés par la distance à couvrir pour s’aligner, souvent en Flandre, en compétition. Le Kids Race Challenge, nouveau critérium de la régularité cumulant une petite dizaine d’épreuves sur route pour U15 (ex-Minimes & Aspirants), veut désormais relancer l’esprit de compétition provincial. « Il fallait commencer chez les plus jeunes », estime le coordinateur provincial Daniel Martin, qui s’affaire aux derniers préparatifs avant l’épreuve d’ouverture, ce dimanche, à Aubel.

    D'un article de MAXIME SEGERS dans LA MEUSE VERVIERS du 30 mars 2019.

  • Aubel : retrouver le goût de la victoire

    Ce dimanche, Aubel affrontera Ans dans un nouveau derby liégeois (début à 15h30). Les Herbagers espèrent bien réaliser le même coup qu’au match aller où ils s’étaient imposés en terre liégeoise. Une victoire ferait du bien à tout le monde au sein de l’équipe Capture d’écran 2019-03-30 à 08.06.55.pngaubeloise qui reste sur une impressionnante série de défaites lors de ce 2e tour.

    Cette semaine a été plutôt bonne aux entraînements car Arnaud Lardinois a à nouveau pu compter sur 10 joueurs lors des diverses séances. « Cela fait du bien de retrouver un peu tout le monde lors des entraînements », relate le coach aubelois. « Jonathan Hertay a pu reprendre les séances collectives alors qu’il était absent depuis deux mois. C’est bien mieux de s’entraîner à 10 qu’à 8. Deux joueurs de P4 complétaient le groupe et je les en remercie mais ce n’est logiquement pas la même chose au niveau du rythme. Malgré notre mauvaise série actuelle, l’ambiance reste bonne au sein du groupe et on espère vraiment remporter ce derby face à Ans. »

    Maintenant, Arnaud Lardinois se méfie de l’équipe liégeoise. « Ans possède plusieurs bons shooteurs comme Beaujean et Dossay qui sont capables de prendre feu à tout moment. Mike Petit prend aussi de la place dans le secteur intérieur. Ce ne sera pas simple. » 

    C.B. dans LA  MEUSE VERVIERS du 30 mars 2019.