Le géant « La Martiniquaise » met la main sur la boisson pétillante pour enfants de Philippe Stassen

Capture d’écran 2019-03-20 à 07.58.48.pngKidibul n’est plus aubelois ! Philippe Stassen, qui avait revendu la marque à Heineken avant de la racheter en 2014, s’en sépare à nouveau. Il cède ainsi la société « Kidibul international SPRL » au géant français « La Martiniquaise » qui possède notamment la vodka Poliakov, le Porto Cruz, le genièvre Peterman ou encore le whisky Label 5.

UN AUTRE PROJET EN COURS

Et l’emblématique « self-made-man », comme il se décrit lui-même, de préciser le pourquoi d’une telle cession. « Avec la famille Meurens, nous avons massivement investi dans une unité de désalcolisation et d’embouteillage basée à Charleroi. Ce sont quand même sept millions d’euros que nous avons injectés et pour cela, il faut des capitaux. »

Mais Philippe Stassen insiste sur un point ô combien important : il n’y aura aucune perte d’emploi. « Je peux l’assurer, il n’y a pas d’impact pour le personnel. Neobulles, la société qui chapeautait tout, ce sont 27 personnes qui y travaillent. Pas une ne va perdre son poste. » Aujourd’hui, Philippe Stassen gère ou possède des parts dans 12 (11 à partir du 1 er mai) sociétés différentes, dont la plupart ont leur siège à Thimister, mais également à Liege Airport, avec des bureaux au sein même du terminal passagers. -

Extraits d'un article de GASPARD GROSJEAN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 20 mars 2019.

Commentaires

  • Cher Philippe,

    Tu vas de défi en défi, cela prouve tout le dynamisme qui t'habite encore.

    Il n'y aura pas de perte d'emploi, n'est-ce pas cela l'essentiel.

    Bonne route.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel