Une alarme spéciale liée à l’intelligence artificielle donnerait plus d’autonomie aux personnes âgées

A Aubel, le premier système d’alarme lié à l’intelligence artificielle destiné aux seniors a été installé. Il a pour but de cerner les Capture d’écran 2019-02-08 à 08.29.42.pnghabitudes des personnes vivant seules. Lorsqu’elles s’écartent de manière significative des normes, un message est envoyé aux proches afin de les prévenir de la bizarrerie. Ce système permettrait de repousser le moment où les seniors ne seront plus autonomes et devront aller en maison de repos.

Le premier appartement équipé de ce système est à Aubel, et c’est Louise Vanwers 76 ans qui a la chance de le tester depuis une semaine grâce à son fils Hugues qui le lui a installé. « On ne se sent pas du tout espionné, mais c’est rassurant de savoir qu’en cas de problème, mon fils sera instantanément prévenu. Du moment que ce n’est pas une excuse pour ne plus avoir besoin de venir me voir de temps en temps », répond avec humour la dame. « De ce côté-là, tu n’as pas à te plaindre », lui répond son fils en riant.

TRICARE coûtera 50€ par mois aux familles, sans compter l’installation des alarmes. -

D'un article d'ADRIEN RENKIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 9 février 2019.

Commentaires

  • Louise, ton expérience de prof de math aurait-elle à voir avec l'artificielle ? C'est un outil sécurisant pour les personnes qui vivent la solitude. Des questions: origine? coût? utilisation? duirée de fonctionnement? et le CO2 ? Le choix de la démonstatrice est un choix tourné vers l'avenir. Le choix &était heureux!

Les commentaires sont fermés.