Aubel battu par Aubel

Ils étaient une nouvelle fois nombreux ! Ils étaient prêts à s’enflammer à chaque point gagné ! Ils étaient tous derrière les filles !... Eh boum ! La déconfiture !

Oh les filles, vous ne nous avez pas habitués à un tel scénario ! Les supporters ont souffert dimanche dernier.

Face à Noorderkempen (1-3), la belle mécanique aubeloise a connu à nouveau des ratés. « Une chose est certaine, Aubel a été battu par Aubel. Loin de moi l’idée de sous-estimer notre adversaire du jour. Au premier tour, les filles se seraient imposées dans une telle rencontre, sans devoir puiser dans leurs réserves », expliquait calmement Stef Dorthu.

Mais voilà, la rage de vaincre, la grinta s’étaient installées dans l’autre camp. « Il faut être réaliste. Nous sommes en ligue B, l’antichambre du top du volley belge. Chaque équipe a tiré les enseignements du premier tour et a pu analyser tous les adversaires. Personne n’a envie de lâcher le morceau sans se battre. »

D’autant qu’il y a trois descendants dans la division et à partir de la 8e place, cela commence à être chaud. Samedi, les filles du président se déplacent justement à Roulers qui a besoin de points pour se mettre un peu l’abri. « La réception sera chaude. A nous de retrouver la bonne carburation ! »

Dans le 2e set, dimanche dernier, les filles ont joué en patronnes. « La preuve que notre volley est toujours là. C’est dans la tête que cela se passe. On a débuté la saison avec une équipe sérieusement remodelée. Le courant est vite passé et les compteurs se sont affolés. Aujourd’hui, on a un petit passage à vide, mais on a les solutions pour s’en sortir. Aux filles et au staff à les trouver ». Les supporters ne demandent que ça ! Go les girls !

Les commentaires sont fermés.