Rechain : Julien André voit les 40 points

«Aubel et Amblève ne Calisgan vise le tour sont plus qu’à 5 points»

Vainqueur à Sprimont B, Rechain a de nouveau fait la bonne opération en bas de classement puis-qu’il est le seul D9208068-6139-4FE7-A16B-DAE21AFED759.jpegdes 6 derniers à avoir emporté la mise ! « En effet », signalait le défenseur Julien André. « Nous avions un match à 6 points à remporter et on l’a fait ! Du coup, on a dépassé Trooz et maintenant Aubel et Amblève (NDLR: et Ougrée et Dison !) ne sont plus qu’ à 5 points ! Donc, tout est permis », expliquait le citoyen de Spa, actif comme boucher du côté… d’Aubel. Finalement, ce n’est donc plus un hasard si Re-chain termine… second de la 2e tranche derrière Raeren. « C’est clair, mais il reste encore 10 matches désormais et donc une tranche à faire. Nous avons 23 points alors qu’il en reste 30 à prendre. Je pense qu’avec 15, la moitié, cela devrait suffire, mais on parle beaucoup de cette barre de 40 points à atteindre. On ne sait pas trop ce qu’il va se passer en division 3 amateurs et puis, La Calamine n’est pas trop bien au classement ». Sans parler de Huy qui est actuellement classé 13e…

Le défenseur rechaintois savoure le net regain de forme des rouge et bleu après un départ pour le moins compliqué avec ce 0/15...

« Il a fallu que l’on se mette dedans. On ne jouait déjà pas mal, mais on avait du mal à marquer. Ici, depuis fin octobre, cela va beaucoup mieux. On marque et on encaisse moins ».

Et la reconversion de l’ancien médian défensif en défenseur axial se passe plutôt bien . « En fait, quand j’avais été transféré la saison passée de Stavelot vers Rechain en 2B, Nedzad Duracak m’avait directement posté comme défenseur axial alors que je n’avait jamais joué là-bas ou juste en dépannage. Et depuis, je n’ai jamais plus quitté ce poste. Et je m’y plais bien. Je suis bien revenu dans le coup après ma suspension et une petite blessure début décembre, mais là, je suis bien depuis 3 ou 4 matches », concluait-il avant de penser à la venue d’Aubel dimanche. 

PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 23 janvier 2019.

Les commentaires sont fermés.