Les Herbagers n’ont inscrit que 67 points face à Vieux Campinaire

Pas mal de monde à Aubel ce dimanche pour la Saint-Nicolas du club. L’équipe première avait à cœur de briller face à Vieux Campinaire, troisième du classement de cette Régionale 2 avec une petite victoire de plus que les Herbagers. Le début de match était assez serré et aucune des deux équipes ne parvenait à prendre l’ascendant. Si Vieux Campinaire commençait la partie en rentrant quatre shoots longue distance, Aubel répondait du tac au tac et revenait rapidement à égalité. La bonne rentrée de Quentin Gerarts permettait aux locaux de prendre sept points d’avance en début de second quart (32-25). Mais Vieux Campinaire avait de la ressource et restait devant à la mi-temps (38-40).

Puis, Aubel allait subitement déjouer au niveau offensif en seconde mi-temps. Les Verts n’allaient planter que 29 points en 20 minutes. Tout profit pour Vieux Campinaire qui prenait définitivement les commandes pour décrocher une belle victoire (67-84). « Pour gagner une rencontre, il faut savoir mettre la balle dans l’anneau », déplore Arnaud Lardinois. « Nous sommes pourtant performants face à une défense de zone habituellement mais nous n’avons pas eu de bons pourcentages aux shoots. On fait 2 sur 20 à trois points en 2e mi-temps. Seulement 67 points alors que nous en marquons 20 de plus en moyenne. Je ne sais pas pourquoi nous nous sommes écroulés. Cela arrive et on analysera cela en semaine à la vidéo. Dommage que ce soit arrivé lors de la Saint-Nicolas du club et face à Vieux Campinaire. Cette équipe était déforcée et on avait tout pour réaliser un bon résultat. »

CHARLES BOURY dans LA MEUSE VERVIERS du 10 décembre 2018.

AUBEL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67

VIEUX CAMPINAIRE . . . . . . . . . 84

Intermédiaires: 20-21, 38-40 (18-19), 50-60 (12-20), 6784 (17-24).

Aubel: Hertay 5, Bertho 2, Klassen 13, Gerarts 15, Riga 5, Lambot 0, Hubert 8, Liégeois 6, Deflandre 5, Fontaine 8.

Les commentaires sont fermés.