Volley : trop tendres, les aubeloises

Le match au sommet du week-end dernier entre Aubel, 2ème  au championnat et Chapelle-Lez-Herlaimont (Tchalou) 1er n’a pas tenu toutes ses promesses.

Et pourtant, les supporters ont donné de la voix et surtout étaient en nombre, « C’est un point super important, voulait souligner d’emblée, le président. Depuis des semaines, ils sont nombreux à chaque match dans nos installations. Un tout grand merci ! Je peux vous dire que je ne vois une telle ambiance nulle part ailleurs ».

Et le match ?

« Hum ! Avant la rencontre, j’ai senti certaines joueuses assez paniquées. Le rapport de force était-il trop important. Difficile à dire ! Une chose est claire, nous avons été trop tendresau début de rencontre. Nous nous sommes présentés en victime consentante ».

En face, on n’en attendait pas autant. Le marquoir s’emballa très vite et tout semblait réussir à un adversaire hyper bien préparé.

« Il est évident que Chapelle affiche clairement ses intentions de montée depuis le début de saison et il s’en donne les moyens. Le staff autour de l’équipe était impressionnant. Ce club est très structuré. »

Et pourtant, les quelques fois que les aubeloises augmentaient leur niveau de jeu, on sentait l’inquiétude s’installer dans le camp adverse. « Exact et je pense que nous avions les moyens de les bousculer. On l’a senti au 2ème set et surtout dans le 3ème lorsque nous avons entamé le sprint final en tête. Dommage que nous n’ayons pas pu conclure. Tchalou aurait douté et… »

« Il faut bien digérer cette défaite maintenant, car dimanche, à 18.00, nous recevons Kalmthout, 4ème au championnat. Je suis confiant, concluait Stef Dorthu. Jusqu’à dimanche, elles avaient presque réussi le sens faute. » Et avec des supporters aussi enthousiastes, elles peuvent très vite retrouver leur jeu !

Les commentaires sont fermés.