Le bourgmestre interdit l’utilisation des barbecues communaux

Suite à la sécheresse actuelle, la moindre étincelle en pleine nature pourrait avoir des conséquences catastrophiques. Afin de réduire les risques au maximum, Aubel interdit désormais l’utilisation des barbecues communaux.

En plus d’être l’un des plus chaud, cet été est pour l’instant l’un des plus sec. Partout, des mesures anti-incendie sont prises. Après l’interdiction des feux de camp dans la province, Aubel interdit dorénavant l’utilisation des sept barbecues communaux, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Pour Francis Geron, l’échevin de l’Environnement, cette décision s’explique surtout par la position des barbecues. « Les barbecues sont vraiment dans la nature. Ils sont dans les bois, les bosquets, les petits chemins… S’ils sont utilisés, le risque d’incendie est vraiment trop important », explique-t-il Les contrevenants seront passibles de peines de police. En revanche, les barbecues privés sont toujours autorisés. Une chance pour les Aubelois amateurs de grillades.

Les commentaires sont fermés.