Comment expliquer la supériorité actuelle des Aubelois sur l’élite provinciale ?

Depuis le début de la saison, ils affichent un bilan parfait de 6 sur 6. Mais, quelles sont les clés de cette suprématie aubeloise sur une division dont ils sont désormais les favoris ?

Depuis le début de la saison, personne n’a sur leur faire plier l’échine. Malmenés à plusieurs reprises (que ce soit par Alleur en ouverture de saison ou encore par Haut-Pré où il a fallu recourir à des prolongations pour s’en sortir), les Aubelois ont toujours trouvé le moyen de s’en sortir. Comment l’expliquer ?

D’abord par la qualité des joueurs qui se sont réunis sous la vareuse verte. Car c’est une des grandes différences par rapport aux autres équipes, ici, plusieurs joueurs ont décidé de se retrouver à Aubel pour passer une belle saison ensemble. Les Hertay, Hubert et autre Fontaine ne sont ainsi pas arrivés par hasard. À l’image de Riga revenu dans son club de cœur, de nombreux liens puissants unissent la « Green Team ». De quoi se battre un peu plus pour l’autre et ne pas abandonner.

En plus de leurs liens, il y a aussi la complémentarité entre ces joueurs car personne n’a le même profil. Une force incroyable pour s’adapter à la physionomie de la rencontre. D’ailleurs, il est clair que lorsque le groupe est au Capture d’écran 2017-10-21 à 08.26.42.pngcomplet, le coach Hougardy n’a que l’embarras du choix. Et même si ses joueurs se plaisent à souligner qu’ils ont gagné deux rencontres sans lui, la poigne et la connaissance du jeu du mentor aubelois est aussi une clé importante de ce début de saison parfait. Car, si les joueurs sont liés, ce sont aussi des caractères très forts (voire des coaches en puissance pour la majorité) et il faut du charisme et de l’autorité pour garder tout le monde à sa place. Une place que tout le monde semble accepter car, autre qualité des Aubelois, ce sont des compétiteurs. La gagne, ils ont cela en eux d’autant que cela permet aussi de faire de grandes fêtes, autre qualité incroyable des Verts dont les 3es mi-temps sont incroyables.

Enfin, notons la faculté de ce groupe à prendre du plaisir défensivement. Réussir à contrer les plans d’un adversaire apporte autant à certains que de marquer. Et, à ce niveau, il est important de pointer la présence offensive d’un Fontaine qui représente (avec Bollaers de Hannut), ce qui se fait de mieux dans la raquette de l’élite provinciale.

Bref, un superbe 6 sur 6 qui ne doit rien au hasard et qui devrait être confirmé, par la passe de 7, ce dimanche, 13h dans la salle de la Vaillante Jupille. Un match que les nombreux anciens Brasseurs ne comptent pas prendre à la légère malgré la différence de classement entre les deux formations. 

DIDIER DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 21 octobre 201

Les commentaires sont fermés.