Un citoyen du monde « à moitié aubelois »

Issu du terroir aubelois, né à Bruxelles, vivant à Feluy (Hainaut) et voyageant vers les USA et le Moyen-Orient : Sam Van Iseghem est un vrai citoyen du monde. « Je suis à moitié aubelois », rigole celui qui étudie dans une école internationale à Bruxelles fréquentée par la famille royale suédoise. « C’est un vrai endroit paisible, convivial. J’adore vraiment venir à Aubel, et pédaler avec mon cousin Julien, que je n’ai appris à connaître qu’il y a trois ans, après être allé le voir au championnat de Belgique. Depuis, on se parle beaucoup même si je ne pose pas toutes mes questions sans quoi il serait vite fatigué (rires). Mais je vais souvent le voir et ça me fait plaisir quand il me rend la pareille. »

Et entre les courses et les entraînements sur le vélodrome de Roubaix où nous l’avons rencontré, Sam visite le monde. Dubaï, où il va chercher le soleil en octobre, le Qatar, où il s’éclate pendant le regretté Tour national, ou les USA, où il pédale autour de la maison familiale de Vegas. « J’aime bien changer d’horizons, et j’ai un second vélo là- bas donc je continue à m’entraîner sans souci. Fin décembre, j’ai encore roulé 300 bornes là-bas. Puis j’adore aussi aller voir le Tour de France et m’entraîner dans les cols. » 

Les commentaires sont fermés.