Aubel dit non à l’index

AUBEL – ZONE DE POLICE

« Je me bats depuis de nombreuses années pour le rééquilibrage des dotations communales à la zone de police du Pays de Herve entre les communes. Et cela sans jamais être entendu», déclarait, jeudi, Jean-Claude Meurens, le bourgmestre d’Aubel lors du conseil communal.

En effet, depuis de nombreuses années, la commune d’Aubel estime payer trop par rapport aux autres communes du plateau pour le fonctionnement de la zone de police qui couvre 8 communes. Pour l’année 2016, la commune aubeloise est intervenue à hauteur de 97,26 euros par habitant alors que d’autres communes voisines, comme Thimister-Clermont, par exemple, sont intervenues pour 64,55 euros par habitant. « Je ne sais pas justifier une telle inégalité », affirme le bourgmestre. « D’autant que la moyenne de l’ensemble des zones se situe, elle, à 75,76 euros. » De par cette dotation, la commune d’Aubel estime qu’un surcoût de 90.000 euros impacte le budget communal. La faute à la norme KUL, clé de répartition de la capacité policière entre les communes, qualifiée de révolue par plusieurs membres du conseil. Pour tenter de soutenir le bourgmestre, le conseil a ainsi voté à l’unanimité contre toute indexation relative à la dotation à la zone de police pour 2017 et de conserver la dotation de 2016 pour 2017, à savoir 411.911,83 €.

Ce vote est une première. Et même s’il doute qu’une telle démarche soit acceptée par la tutelle, le conseil espère pouvoir donner un coup de pied dans la fourmilière pour enfin être entendu.


MARYSE BAGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 12 novembre 2016

Commentaires

  • Au risque de faire pleurer le bourgmestre d'Aubel, je dois lui avouer que la commune des Fourons n'inscrit que 240.000 € dans son budget 2017 pour sa zone unicommunale de police.

Les commentaires sont fermés.