Meurens furax : Aubel se fait plumer

AUBEL ET PAYS DE HERVE – DES SOMMES QUI FÂCHENT, À LA ZONE DE POLICE

Pour la dotation et son antenne

Pas content, Jean-Claude Meurens, quant à la zone de police Pays de Herve. Le bourgmestre d’Aubel l’a fait savoir avec un coup de gueule et un vote négatif après l’examen du budget 2016 de la zone.

Deux dossiers ont eu le don d’irriter les conseillers aubelois au conseil de la zone de police Pays de Herve, Jean-Claude Meurens, le maïeur, en tête. D’abord parce que depuis des années, la clé de répartition entre communes n’a pas changé d’un iota. Ce qui amène désormais Aubel à verser 97,15 euros par habitant. Bien plus que les autres communes. Dans l’ordre : on paie 81,62 euros par tête de pipe à Limbourg ; 81,48 à Baelen ; 75,08 à Olne ; 74,87 à Welkenraedt ; 73,16 à Herve ; 69,22 à Plombières et 64,43 seulement à Thimister-Clermont. Avec une moyenne au niveau de la zone de 77,13. Réponse de Didier d’Oultremont, le maïeur de Thimister-Clermont : « les normes sont là ». Ce à quoi Jean-Claude Meurens rétorque : « on a quand même le droit d’être contre ». Évitant de jeter de l’huile sur le feu, Pierre-Yves Jeholet, le bourg- mestre de Herve et président de zone, tempère : « Pour les pom- piers, Herve a payé bien plus que les autres durant des années ». Et, pince-sans-rire, il ajoute : « On va demander un don spontané à Thimister. »

 

Jean-Claude Meurens avait une deuxième raison de froncer le sourcil. Lors du débat du même budget, on a aussi évoqué la vente de l’antenne de police d’Aubel, pour la relocaliser à Plombières, dans le complexe des locaux du CPAS. « Un projet de mandature, qui devrait être terminé pour 2018 », souligne Pierre-Yves Jeholet. Dans la foulée, Aubel, ne conserverait qu’un bureau pour ses agents de quartier, qu’il s’agirait vraisemblablement de louer. La commune d’Aubel était candidate pour acheter ce bâtiment de la police. En tout cas pour 550.000 euros, somme estimée en 2013. Mais pas pour 650.000, fruit d’une seconde estimation demandée par des bourgmestres de la zone, ultérieurement. Au conseil de police, Jean-Claude Meurens a nuancé l’intention qu’on lui prêtait. Son refus n’est pas net : il reste candidat, mais pas à plus de 550.000. Mais ce ne serait désormais plus possible que si la zone de police était amenée à vendre ce bien en vente publique. La commune d’Aubel songeait à intégrer tout ou partie de son nouveau centre culturel dans l’antenne de police. Mais vu l’évolution du dossier, appel a été lancé pour des projets visant à édifier un bâtiment neuf, à l’emplacement de la plaine de jeux, à l’arrière. Dans le sous-sol de ce bâtiment, on relogerait les scouts. Le rez-de-chaussée abriterait la bibliothèque et ARTistouilles, outre des bureaux et des sanitaires. Enfin, au premier, on trouverait quatre salles d’une soixantaine de mètres carrés et une plus grande, avec bar, pour de petits spectacles, explique l’échevin Léon Stassen. 

YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 4 février 2016

Les commentaires sont fermés.