Pas d’effet attentats dans nos villages de Noël

AUBEL, MALMEDY ET WAIMES - CELUI DE LIÈGE SE VIDE, MAIS PAS NOS MARCHÉS

Bières de Noël, vin chaud, tartiflette, croquettes au fromage, huîtres… Voici quelques exemples de ce qu’on pouvait trouver ce week-end sur la Place Nicolaï à Aubel. Une deuxième édition du Village Gourmand qui a attiré la foule. Tout le contraire du marché de Noël de Liège, où l’on jauge la diminution de fréquentation à une moitié environ... Pas moins de 20 chalets ont occupé la place Nicolaï, avec des artisans de la région, surtout aubelois. Nous avons pris la température. Ravi du succès que le village Gourmand remporte, Freddy Lejeune déclare : « C’est une vraie réussite, il faisait bondé vendredi soir, on a doublé notre chiffre par rapport à l’année dernière, quasi 2.000 personnes présentes, je pense ». La foule avait répondu à l’appel, malgré les événements récents. Un passant confie : « Personnellement, j’ai voulu éviter la foule des grandes villes comme Liège ou Bruxelles. Les gens se sentent plus rassurés dans des petits villages comme Aubel par exemple ».

PAS DE SUREFFECTIF

Pour les mesures de sécurité, rien de particulier, juste des policiers à minuit à la fermeture pour faire respecter les horaires et un vigile de nuit. Les vendeurs se disent contents du monde, comme Léon Stassen, du Casse-croûte, à Val-Dieu : « c’est la première année qu’on propose nos produits comme la Val-Dieu de Noël, des croquettes maison au fromage de Herve ou au fromage de Val-Dieu. Et bien évidemment du vin chaud avec la liqueur de Val-Dieu. » Autre commerçant de la région, Marc Budin, qui tient la friterie au village. Lui aussi participait pour la première fois : « J’ai proposé de la tartiflette, composée de mon élément de base, la pomme de terre. ». Des artisans conquis qui répondront présents à la prochaine édition, affirment-ils.

Capture d’écran 2015-12-07 à 11.43.53.png

Les commentaires sont fermés.