Yves Hody aurait détourné de l'argent

Yves Hody (58 ans) est accusé d’avoir commandité l’assassinat. Des faits qui se sont déroulés dans le cadre d’un conflit né autour de la reprise d’un terrain industriel à Engis. Ce terrain appartenait à la société SGL Carbone. L’usine spécialisée devait être démantelée car, laissée à l’abandon, elle pouvait présenter un caractère dangereux. Selon le directeur du site, Yves Hody s’est présenté comme le membre d’un groupe d’investisseurs prêts à racheter le site. Un compromis de vente avait été signé.

Les travaux de démolition ont débuté et les métaux ont été évacués. Mais 4 jours avant l’exécution de Manuel Maroquin, le promoteur du projet a décidé de bloquer l’accès de l’usine car il avait constaté qu’Yves Hody évacuait des déchets à son profit. Manuel Maroquin faisait partie des hommes de sécurité recrutés par le promoteur afin d’assurer la surveillance du site. 

Les commentaires sont fermés.