La brasserie artisanale de Hombourg va pouvoir brasser 320.000 litres de bières par an

PLOMBIÈRES – BRASSERIE

Grain d’Orge double sa production 

Johnen.jpg

Saint-Nicolas est passé avant l’heure à la brasserie « Grain d’orge » de Hombourg (Plombières). Douze cuves ou tanks de fermentation viennent d’être livrés à l’entreprise en plein essor. De deux personnes (Benoît Johnen et son épouse) la brasserie est à présent passée à 5 travailleurs. Des travaux d’agrandissement du bâtiment sont aussi en cours. Il faut dire que ces nouveaux tanks permettront de brasser quasiment le double de bières à façon.

Elle en a fait du chemin la microbrasserie artisanale de Hombourg (Plombières) depuis sa Blonde_d_Aubel.jpgnaissance il y a 11 ans à côté du pub du même nom « Grain d’Orge ». La petite entreprise passe d’ailleurs à la vitesse supérieure avec la récente acquisition de 12 nouveaux tanks de fermentation.

« C’est un gros investissement, mais avec ça, on va passer de 180.000 litres de bières par an à 320.000 litres », confie Benoît Johnen, le brasseur. Car Grain d’Orge, ce n’est pas seulement la Brice et la Joup, deux produits hombourgeois, c’est aussi et surtout des bières à façon pour des particuliers, des cafés (comme les Trois Bornes à Gemmenich), des événements ou des négociants en boisson comme Drinks Piron à Aubel ou Corman-Collins à Battice.

«On a de plus en plus de demandes, poursuit Benoît Johnen. D’ailleurs, pour les fêtes on va perdre quelques parts de marché parce qu’on ne sait pas tout fabriquer. Si on avait reçu les tanks plus tôt ça aurait été possible, mais comme il faut 8 semaines pour une bière, c’est trop tard. »

En plus du nouveau matériel, la brasserie Grain d’Orge est en train de s’agrandir avec les constructions d’un hall de soutirage et d’un hall de stockage. « Heureusement, on peut déjà utiliser les nouveaux tanks car ils prennent deux fois moins de place que les anciens », se réjouit Benoît Johnen qui n’espère pas inaugurer ses bâtiments avant la belle saison.

BIENTÔT UNE NOUVELLE BIÈRE

Même si les projets sont déjà nombreux, il trotte toujours dans la tête du brasseur une petite idée. Celle d’une nouvelle bière qui viendra compléter la gamme des produits Grain d’Orge (Brice, Joup, Canaille, Grelotte et Esprit d’Orge). « Pour l’instant, il n’y a rien de concret, disons qu’on se fait plaisir, souffle Benoît Johnen. On voudrait sortir un nouveau produit pour l’ouverture des bâtiments ». l

Un article d'YSALINE FETTWEIS dans "La Meuse Verviers" du 5 décembre 2013.

Les commentaires sont fermés.