Activités sportives

  • 2 SUCCÈS POUR WEERTS

    Un pilote régional a gagné ce week-end, à deux reprises même : l’Aubelois Charles Weerts en GT World Challenge Europe Sprint, anciennement nommé Blancpain Sprint. La saison était lancée samedi soir à Misano (Italie) avec la première des trois courses d’une heure du week-end. Associé à Dries Vanthoor, l’Aubelois a remporté la première course au volant de l’Audi du team WRT drivé par le Theutois Vincent Vosse. Une manière idéale de lancer la saison de sprint, sachant que Weerts et son équipier avaient déjà gagné sur ce circuit en 2019. Après le succès décroché dimanche passé en ADAC GT Masters (championnat allemand réservé aux GT3) avec le même équipier, Charles Weerts poursuit donc sa belle moisson. Ce dimanche matin, pour la deuxième des trois courses du week-end, il a pris la quatrième place.

    Notre pilote régional a ensuite terminé son week-end italien en beauté en remportant la troisième course ce dimanche après-midi, décrochant ainsi son troisième succès en une semaine à peine dans deux compétitions différentes ! De quoi déjà parfaitement se positionner au classement général de ce championnat de Sprint aussi... 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 10 août 2020

  • Baguette renoue avec le succès en SuperGT

    Un peu comme en cyclisme où la Belgique truste les premières places, les week-ends se suivent et se ressemblent pour la région verviétoise au rayon des sports moteurs. Ainsi, après Thierry Neuville, Olivier Muytjens et déjà Charles Weerts le week-end passé, nos pilotes régionaux se sont une nouvelle fois illustrés de très belle manière ce week-end. Le Spadois Bertrand Baguette a décroché un succès de prestige en SuperGT aux 300 km de Fuji, tandis que Charles Weerts, encore lui, s’est imposé à deux reprises en GT World Challenge Europe Sprint.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 10 août 2020

  • Un match spectaculaire entre Raeren-Eynatten et Aubel

    Capture d’écran 2020-08-10 à 07.25.09.pngRaeren-Eynatten et Aubel ont offert un match spectaculaire (3-3) aux supporters qui s’étaient déplacés ce dimanche après-midi. Après la rencontre, Jonathan Negrin est revenu sur la prestation de ses hommes.

    « On a donné du temps de jeu à tout le monde. La première mi-temps a permis de voir de belles choses et la deuxième période a été plus compliquée, notamment à cause de la fatigue », nous explique-t-il. « On n’a pas un gros noyau non plus, donc pas mal de joueurs ont dû jouer 90 minutes et n’avaient pas les jambes pour ça. Cela a causé des erreurs évitables sur les buts d’Aubel, mais ce n’est pas une catastrophe. C’est aussi le but de la préparation et ça me montre qu’il y a 13 ou 14 joueurs sur lesquels je pourrai vraiment compter cette saison. »

  • Bauduin (Aubel) est de retour à l’entraînement

    Arrivé en provenance de Dison cet été, Nicolas Bauduin a enfin pu faire ses débuts à l’entraînement avec Aubel ce mardi. Blessé à répétition lors des dernières saisons, le flanc offensif souffrait encore d’une petite gêne à la rotule, mais il a reçu le feu vert de son médecin. « J’ai encore revu mon docteur ce jeudi matin par rapport à la conclusion de mes deux examens et ceux-ci se sont révélés positifs par rapport aux opérations que j’ai eues », nous confie-t-il. « Il m’a encore infiltré une dernière fois afin de voir si la petite gêne que j’ai sera permanente et m’a prescrit une pommade anti-inflammatoire. Normalement ça devrait aller désormais. Si ce n’est pas le cas, j’ai encore rendez-vous avec lui dans un mois. »

    Nicolas Bauduin tirait en tout cas un bilan positif de son premier entraînement. « Tout s’est bien passé. Même si j’ai encore une petite gêne après la séance, il n’y a aucun problème. Je suis déjà content d’avoir pu participer à l’entraînement sans ressentir la moindre douleur. » S’il avait déjà pu rencontrer ses nouveaux coéquipiers il y a quelques semaines lors d’un test VMA, l’ancien Disonais était satisfait de voir que l’entente au sein du groupe était toujours aussi bonne.

    Lire la suite

  • Marchant aux Deux Alpes

    Après avoir rechaussé les skis à Val d’Isère, le Thimistérien Armand Marchant s’est octroyé quelques jours de vacances. Il vient de donner quelques nouvelles de son programme, avec d’abord un bloc de préparation physique étalé sur deux semaines en province de Liège. Et ce, avant de remonter sur les skis. Ce sera aux Deux Alpes. « On va skier 10-15 jours là-bas puis on va revenir en Belgique faire du physique », indique-t-il sur la page Facebook de son Fan Club.

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 4 août 2020