Activités culturelles

  • Récente publication de la Société d'Histoire et d'Archéologie du Plateau de Herve

    Elle qui, pourquoi pas, pourrait être un cadeau de Saint Nicolas ou de Noël ...

    Sur le Plateau de Herve, la fin des deux guerres : 1919-29 et 44-47. Evénements et Conséquences 

    Sur quelques 202 pages, toutes en couleurs, notre Société vous propose d'aborder :

    A Après les deux guerres : 1919-29 et 1944-47.

    1. 1919-1929

    a. Les commémorations de la première guerre mondiale

    b. Le Traité de Versailles

    c. La Société des Nations (SDN)

    d Les changements dans la société belge (Thomas Lambiet)

    2. 1944-1947

    a. Le bombardement de la gare de Montzen (Marc Simons)

    b. Liège et sa région sous les V1 (Thomas Lambiet)

    c. Le drame de Forêt-Trooz - 5 septembre 1944 (Thomas Lambiet)

    d. La campagne de la "Brigade Piron" (Thomas Lambiet)

    e. La Libération sur le Plateau de Herve (Thomas Lambiet,  Th. Gramme-Schyns, André Moureau)

    f. L'inquiétante brigade du colonel Skorzeny (Thomas Lambiet)

    g. Le cortège de la Libération à Aubel (Thomas Lambiet)

    h. Le retour des Prisonniers et des Déportés(Julien Spronck)

    i. Le cimetière américain de Henri-Chapelle (Hombourg) (Albert Stassen)

    j. Le "Remember Museum" à Clermont (Marcel et Mathilde Schmetz)

    k. Théo Fleischman la voix belge de Londres : dernier message (Thomas Lambiet)

    B. Alphonse Willems, Zouave Pontifical

    Imprimeur-éditeur, fondateur du "Journal d'Aubel" 1843-1913

    Lettres : Alphonse Willems, Zouave Pontifical 1866-1867

     

    Lire la suite

  • Voyage gustatif au Musée de la Vie Wallonne le 14 décembre avec la Société d'Histoire et d'Archéologie du Plateau de Herve.

    Ce samedi 14 décembre 2019, la Société d'Histoire et d'Archéologie du Plateau de Herve vous propose une visite du Musée de la Vie Wallonne à Liège Cour des Mineurs avec pour thèmeW'ALLONS À TABLE !, Voyage gustatif... des banquets aux légumes oubliés :

    De la cuisine du terroir aux traditionnels repas de fêtes, des modes de préparation à la diversité des savoir-faire, les collections du musée vous sont proposées sous l'angle de la gourmandise.

    Nous pourrons ensuite visiter la collection complète du musée.

    Rendez-vous à 14 h 00 devant le Musée de la Vie Wallonne, Cour des Mineurs à Liège

    PAF : membres SHAPH et famille : 9 EUR;  non-membres : 11 euros.

    Inscriptions et renseignements de préférence avant le 09 décembre 2019 auprès de  Jean Rennotte.  tél : 0499.63.32.80  ou par courriel à l'adresse jean.rennotte@hotmail.com

     

    Invitation cordiale

  • Centre culturel : les travaux débutent lundi

    Avec plus de deux mois de retard, les travaux du centre culturel d’Aubel vont enfin pouvoir commencer. Les premiers coups de pelle retentiront ce lundi.

    Le début des travaux du centre culturel aurait en principe dû commencer fin du mois de septembre. Malheureusement les sols peu stables de la région en ont décidé autrement. Des essais ont en effet montré qu’en dessous de 13 mètres de profondeur, le sol ne permet pas la construction du bâtiment. Il faut d’abord planter des pieux dans la terre afin qu’elle puisse supporter cet imposant édifice ce qui n’était pas prévu à l’origine. Après avoir bataillé pour obtenir un prix correct de la part des entrepreneurs, Francis Geron, l’échevin des Travaux, peut enfin l’annoncer : le chantier démarrera ce lundi 9 décembre.

    DEUX ANX DE TRAVAUX

    Le chantier doit en principe durer deux ans. Il devrait donc être terminé à l’horizon de 2022. Il s’agit là d’une entreprise qui devait à l’origine coûter 3,9 millions d’euros. Suite aux retards et à l’installation de pieux pour stabiliser le terrain il grimpait de 130.000 € pour dépasser ainsi le palier de quatre millions.

    Pour rappel, l’état des sols à Aubel était bien connu de l’échevin Geron qui en avait touché un mot aux entrepreneurs. Celui-ci lui avait à l’époque assuré qu’il ne devrait pas poser de problème.

    AUCUN SUBSIDE

    Ce dont on se souvient peu c’est que si on estimait le coût du projet à 3,9 millions, en février le collège n’avait prévu que 3,6 millions au budget. La majorité estimait en effet pouvoir faire jouer la concurrence lors des appels d’offres et faire ainsi diminuer les coûts. Un pari qui s’est avéré perdant.

    Cette somme énorme avait fait grincer les dents de l’opposition qui déplore qu’aucun subside ne soit attaché à ce projet « mammouth », comme l’avait appelé Benoît Dorthu, l’échevin des Finances, en février dernier. 

    A.R. dans LA MEUSE VERVIERS du 5 décembre 2019.

  • Pour les 20 ans d'A Piacere

    Le temps passe et nous rapproche de l'événement à savoir le concert du Belgian National Youth Choir, BEvocaL le dimanche 1er décembre à Aubel. 
    Le chant lie, soutient et enrichit chacun !
     
    Le groupe vocal A Piacere fête cette année ses 20 ans d’existence. Pour célébrer l’événement en musique, il a invité le Chœur National des Jeunes de Belgique, BEvocaL, à venir chanter dans l’église d’Aubel, le dimanche 1er décembre à 15 heures. C’est la première fois que ce Team Belgium du chant choral viendra en région francophone, en province de Liège.
     
    BEvocaL rassemble des chanteurs âgés de 18 à 30 ans issus des 3 communautés de notre pays, créant ainsi une coopération artistique originale. Cet ambassadeur musical des scènes nationales et internationales s’est produit fin août 2019 à la Nuit des Chœurs à Villers-la-Ville devant des milliers de personnes.
     
    Dans un répertoire varié, allant de Brahms à Queen, tout en revisitant même des airs d’opéras, BEvocaL est emmené par Maria van Nieukerken, une cheffe néerlandaise renommée et dynamique.
     
    La durée du concert est de 2 fois 40 minutes. Les places, certaines numérotées, sont en prévente à 12 euros et à 15 euros le jour du concert. Entrée gratuite pour les enfants jusqu'à 12 ans accomplis.
     
    Places en vente  au Press Shop à Aubel. 
    Renseignements : 0486/286 482
     

  • 130.000 € à payer en plus pour le centre culturel

    Un des gros projets dont tout le monde parle à Aubel, c’est le chantier du nouveau centre culturel. Un chantier de plusieurs millions, qui a été financé sans subside sous la législature précédente, ce que reproche l’opposition. Le budget de ce projet grimpe encore avec des travaux inattendus. Début octobre, le chantier était stoppé avant même le premier coup de pioche. Le sol peu stable nécessitait l’installation de pieux dans la terre afin de pouvoir bâtir cet imposant édifice.
    PLUS DE 4 MILLIONS
    Après négociations, le budget de ces travaux a enfin été fixé. La commune devra débourser 130.000 € de plus.
    Le budget du centre grimpe donc à plus quatre millions d’euros. Auparavant, il était fixé à 3,9 millions.
    Selon Francis Geron, l’échevin des Travaux, ces travaux de stabilisation du sol devraient commencer avant les vacances de Noël. Les travaux auront donc été retardés de plus de deux mois. Au total, le chantier devrait durer deux ans.
    Une situation que déplorait Francis Geron, qui connaissait l’état des sols dans la région et qui avait averti l’entrepreneur en charge des travaux que la probabilité d’utiliser des pieux était très grande.
    Ils devront descendre à 13 m afin de s’appuyer sur un sol plus stable.

    ADRIEN RENKIN dans LA MEUSE VERVIERS du 19 novembre 2019.